Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les concurrents s'élancant a l'interieur

Autres informations / 09.05.2015

Les concurrents s'élancant a l'interieur

En s’imposant pour la deuxième fois consécutive

dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), Gémix (Carlotamix) a devancé un lot de hurdlers international de

très haut niveau. Si les pensionnaires de Willie Mullins viennent courir

régulièrement cette grande épreuve depuis plus de dix ans, c’est seulement

depuis 2013 que des entraîneurs comme Paul Nicholls, Charles Byrnes ou encore

Nick Williams l’ont rejoint. Gémix a donc dû faire face à des lots encore plus

relevés que lors des précédentes éditions.

Ce qui rend ses deux victoires, acquises avec des

marges importantes (huit longueurs en 2013, sept en 2014), encore plus

impressionnantes. Car il y a eu du lourd, du très lourd même parmi les

adversaires que Gémix a dominés. Cette année, dans la Grande Course de Haies,

il a devancé six lauréats de Gr1, soit le même nombre qu’en 2013.

Évidemment, les étrangers venus en nombre

grossissent les chiffres car il y a bien plus de Grs1 en obstacle en Angleterre

et en Irlande qu’en France. Mais dans le nombre, il y aussi la qualité.

Ainsi, en 2013, Gémix a battu Solwhit (Solon), lequel venait de

s’imposer dans le World Hurdle (Gr1) à Cheltenham, ou encore Rêve de Sivola (Assessor), titulaire

de cinq Grs1. Et cette année, le pensionnaire de Nicolas Bertran de Balanda a

devancé Zarkandar (Azamour), qui

compte trois victoires de Gr1. Au total, Gémix a devancé, à ce jour, dix-sept

lauréats de Gr1, qui totalisent pas moins de trente- sept succès à ce niveau.

Légitimement, Gémix peut être vu comme l’un des

quatre meilleurs hurdlers en Europe avec More of That (Beneficial), Annie

Power (Shirocco) et Un de Sceaux

(Denham Red).