Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les français en force à royal ascot

Autres informations / 27.05.2015

Les français en force à royal ascot

MEETING DE ROYAL ASCOT

LES FRANÇAIS EN FORCE À ROYAL ASCOT (16 AU 20 JUIN)

À L'ABORDAGE !

Dimanche, de la France à l'Irlande, il y avait un avant-goût de Royal Ascot.

Solow (Singspiel) a confirmé son immense talent en remportant le Prix d'Ispahan (Gr1). Il est désormais le favori des Queen Anne Stakes (Gr1). Dans l'"Ispahan", Solow a devancé Gailo Chop (Deportivo), excellent deuxième pour sa rentrée. Ce dernier vise les Prince of Wales's Stakes (Gr1), où il aura face à lui Ectot (Hurricane Run). Gagnant du Prix Vicomtesse Vigier, Bathyrhon (Monsun) aura une excellente carte à jouer dans le Gold Cup (Gr1).

En 2015, le meeting de Royal Ascot s'annonce plus international que jamais. Des chevaux provenant du monde entier vont effectuer le déplacement avec de très grosses ambitions : Hongkong, Japon et Australie seront bien représentés. Malgré cette opposition relevée, le contingent français s'annonce tout simplement redoutable.

QUEEN ANNE STAKES (GR1), MARDI 16 JUIN 2015

SOLOW VS ABLE FRIEND, LE GRAND DUEL

Solow (Singspiel) a marqué les esprits à moins d'un mois de son grand objectif du printemps, les Queen Anne Stakes (Gr1) de Royal Ascot. Le Gr1 disputé sur le mile va proposer ce qui est annoncé comme le duel du premier semestre : Solow versus le champion miler de Hongong, Able Friend (Shamardal). Ce dernier est actuellement en tête des ratings internationaux de la Fédération internationale des autorités hippiques, en association avec Longines, à égalité avec Shared Belief (Candy Ride). Si un duel est attendu entre Solow et Able Friend, il ne faudra pas non plus oublier Night of Thunder (Dubawi). Gagnant des 2.000 Guinées de Newmarket (Gr1) en 2014, il vient de signer une rentrée victorieuse dans les Al Shaqab Lockinge Stakes (Gr1).

Freddy Head serein

Freddy Head nous a donné des nouvelles de Solow : " Il a très bien pris sa course, qui n'a pas été dure, dimanche. Il était joyeux ce matin [lire lundi matin, ndlr]. " Freddy Head est un habitué des duels dans ces Queen Anne Stakes : en

2010, Goldikova K(Anabaa) y battait Paco Boy (Desert

Style). L'année suivante, elle fut battue d'une longueur par

Canford Cliffs (Tagula). Le King of the Mile est serein, à quelques semaines de la course. Il nous a déclaré : " Nous abordons ce duel avec confiance. Si Solow est en bonne forme, je n'aurai aucune appréhension. Le déplacement à Royal Ascot ne m'inquiète pas. Le cheval est désormais très calme, très facile. Il a montré qu'il voyageait bien et la foule ne sera pas un problème. Je suis très serein de ce côté-là. Le principal, c'est que le cheval soit au top et que le meilleur gagne. Concernant Able Friend, il y a beaucoup plus d'inconnues pour lui que pour Solow dans les "Queen Anne", car il sera loin de chez lui. Il faut vraiment féliciter le travail effectué par les officiels d'Ascot. Ce sera une grande réunion internationale. C'est d'ores et déjà une belle réussite et une belle promotion. Et c'est là l'essence même des courses : faire s'affronter les champions. "

 

PRINCE OF WALES'S STAKES (GR1), MERCREDI 17 JUIN 2015

DEUX FRANÇAIS, UN AMÉRICAIN, UN JAPONAIS ET UN AUSTRALIEN

Si un duel est attendu dans les Queen Anne Stakes (Gr1), les Prince of Wales's Stakes (Gr1, 2.000m) s'annoncent bien différents mais tout autant palpitants. Deux français devraient s'y présenter et pas n'importe lesquels. Il s'agit tout simplement de deux des meilleurs 3ans de 2014 : Ectot (Hurricane Run) et Gailo Chop (Deportivo). Face à eux, il y aura une armée d'étrangers aux dents longues. California Chrome (Lucky Pulpit), gagnant du Kentucky Derby et des Preakness Stakes (Grs1) en 2014, Spielberg (Deep Impact), gagnant du Tenno Sho automne 2014 (Gr1), ou encore Criterion (Sebring), meilleur cheval australien sur 2.000m. Les anglais ne seront pas là pour faire de la figuration : Al Kazeem (Dubawi), qui vient de conserver sa couronne dans le Tattersalls Gold Cup (Gr1), sera présent. The Grey Gatsby (Mastercraftsman), gagnant du Prix du Jockey Club 2014 et des Irish Champion Stakes (Gr1), pourrait aussi courir. L'Irlande pourrait compter sur Free Eagle (High Chaparral), lequel effectuerait cependant sa rentrée après avoir été malade récemment. Les Prince of Wales's Stakes vont proposer du sport de très haut niveau.

Gailo Chop, petit poucet qui devient grand

Après huit mois d'absence, Gailo Chop reste sur une excellente deuxième place pour sa rentrée dans le Prix d'Ispahan (Gr1). Le poulain s'est montré calme au rond et derrière les stalles. En course, il est allé devant et n'a jamais rien lâché. Antoine de Watrigant nous a expliqué : " A priori, tout va bien [lire lundi midi, ndlr]. Le cheval a perdu un poids similaire à celui qu'il perdait en course l'an dernier. C'est un guerrier, il est généreux : il aime courir. Je suis ravi d'avoir pu rencontrer avec lui des chevaux comme Solow et Cirrus des Aigles. Il a été battu par un champion. J'ai toujours pensé que Gailo Chop pouvait faire partie de l'élite mondiale. Je pense que s'il n'a pas de problème de santé, il peut être un "Cirrus" bis. Mais il faut que le physique tienne : c'est la grande force de "Cirrus". Il n'a pas pu remporter de Gr1 l'an dernier, étant hongre. Mais ce qu'il a fait à cet âge, ce n'était pas banal. "

Antoine de Watrigant a la tête tournée vers l'Angleterre. Cela représenterait un nouveau défi pour Gailo Chop. Mais l'entraîneur accueille avec bonheur les challenges. ?

Il nous a déclaré : " Pour la suite, il y a le Grand Prix de Saint-Cloud sur 2.400m ou les Prince of Wales's Stakes sur 2.000m. Je penche plutôt vers l'Angleterre. La course devrait réunir de très bons chevaux, mais cela ne nous fait pas peur. Je ne veux pas lui faire mal sur 2.400m. Je penche aussi vers l'Angleterre pour une question de piste : je pense que l'hippodrome d'Ascot et le tracé vont lui convenir, avec de longues lignes parfaites pour son action. La course devrait aussi avoir du rythme là-bas. Et cela serait incroyable d'aller affronter tous ces chevaux extraordinaires ! De plus, si nous avons la chance d'avoir un peu de pluie et que le terrain s'assouplisse, ce serait un atout pour nous. "

Ectot, le rentrant de classe

Suite à une bleime à un pied, la rentrée d'Ectot (Hurricane Run) a été retardée. Le pensionnaire d'Élie Lellouche devait en effet effectuer son retour dans le Prix Ganay. Son nouvel objectif est donc les "Prince of Wales's" et Ectot fera face à un lot très relevé pour son retour en piste.

Le poulain a peaufiné sa préparation ce lundi matin sur l'hippodrome de Chantilly.

Élie Lellouche, son entraîneur, nous a expliqué : " Il a fait un bon travail, cela s'est bien passé. Le but de ce galop était de le préparer en vue de Royal Ascot et des Prince of Wales's Stakes. Ce sera une belle course et une rentrée, mais le cheval n'a de toute façon pas trop le choix des engagements. "

Élie Lellouche aborde la course avec sérénité. L'entraîneur a confiance en son partenaire, lequel a déjà montré dans le passé qu'il pouvait bien courir d'emblée. Il a ajouté : " Je pense que ce sera une course ouverte. Évidemment, Ectot pourrait manquer d'un petit quelque chose, mais d'un autre côté, il a toujours bien couru sur la fraîcheur. Au printemps dernier, il a remporté le Prix de Fontainebleau pour son retour en piste. À l'automne, il s'est imposé dans le Qatar Prix Niel (Gr2) pour sa rentrée. Ectot a dû être arrêté suite à une bleime mais il avait déjà du travail lorsque le souci s'est déclaré, puisqu'il préparait le Prix Ganay. J'ai laissé le cheval venir de lui-même et il m'a dit quand il était bien. Et pour l'instant, tout va pour le mieux avec lui. "

 

GOLD CUP (GR1), JEUDI 18 JUIN

BATHYRHON A PLUSIEURS ATOUTS DANS SON JEU

Gagnant du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), ce dimanche à Longchamp, Bathyrhon (Monsun) a remporté son ticket pour le Gold Cup d'Ascot (Gr1), marathon disputé sur 4.000m. Le pensionnaire de Pia Brandt a été convaincant à Longchamp. Dans le passé, il avait besoin d'être caché sous peine d'être brillant. Ce dimanche, il a été capable d'aller devant et de réaccélérer. Il est en progrès et peut créer une surprise à Royal Ascot. En effet, les deux favoris du Gr1 sont Tac de Boitron (Take Risks) et Forgotten Rules (Nayef). Or, ces deux chevaux ont impérativement besoin de terrain souple à lourd pour donner leur pleine mesure. Si le terrain est bon, ils pourraient faire l'impasse sur l'épreuve. Bathyrhon, lui, s'adapte à tous les terrains. L'autre grande menace sera le pensionnaire de Michael Owen, Brown Panther (Shirocco), récent gagnant du Dubai Gold Cup (Gr2), ou encore l'allemand Alex my Boy (Dalakhani), très plaisant vainqueur du Prix de Barbeville (Gr3).

Une belle carte à jouer

Pia Brandt partira à Ascot avec confiance. L'entraîneur nous a expliqué : " Bathyrhon va très bien après sa victoire [lire lundi midi, ndlr]. Il a bien mangé, tous les feux sont au vert. Je pense qu'il a une bonne carte à jouer dans le Gold Cup. Il tiendra les 4.000m. C'est aussi un cheval qui a un très bon changement de vitesse, il est donc meilleur en attendant. Les courses anglaises ont traditionnellement du rythme et cela devrait lui plaire. Il s'adapte à tous les terrains : une piste légère ne serait donc pas un problème. Il y a des bons chevaux qui pourraient courir mais je crois que le Gold Cup reste une course ouverte. Il faut courir ces épreuves-là. Bathyrhon est un cheval qui progresse constamment. Il continue d'apprendre à chaque sortie. Nous l'avons bien vu ce dimanche : il a su aller devant alors que, lorsqu'il est arrivé chez moi à 3ans, il tirait énormément. Il est plus calme désormais, c'est un atout. "

 

ST JAME'S PALACE STAKES (Gr1)

CONFRONTATIONS ATTENDUES CHEZ LES MILERS DE 3ANS

Les milers français de 3ans seront aussi attendus de pied ferme à Royal Ascot. Les St James's Palace Stakes (Gr1) s'annoncent palpitants. Gleneagles (Galileo), gagnant des

2.000 Guinées anglaises et irlandaises (Grs1), devrait logiquement être au départ de cette épreuve. Il retrouvera sur son chemin Territories K (Invincible Spirit), son dauphin de Newmarket. Il aura aussi sur sa route Make Believe K (Makfi), gagnant de la Poule d'Essai des Poulains (Gr1). Les deux pensionnaires d'André Fabre devraient bien être au départ, sachant que Make Believe aura besoin d'être supplémenté pour l'occasion.

Ervedya (Siyouni), impressionnante dans la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1), va quant à elle disputer les Coronation Stakes (Gr1). Elle pourrait affronter Lucida (Shamardal), deuxième pour sa rentrée des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1). La pensionnaire de Jim Bolger a montré ses gros moyens à 2ans, qu'elle a confirmés sur la ligne droite de Newmarket. La gagnante des 1.000 Guinées, Legatissimo (Danehill Dancer), ne sera pas présente puisqu'elle vise les

Oaks d'Epsom (Gr1). On notera que Mexican Gold K (Medaglia d'Oro), troisième de la "Poule", est aussi engagée dans ces Coronation Stakes.

Parmi les autres français attendus à Royal Ascot, on peut d'ores et déjà citer Goken (Kendargent) et Finsbury Square (Siyouni), dans le Commonwealth Cup ex-Diamond Jubilee Stakes (Gr1), où les duettistes tricolores n'auront pas la partie facile contre Hootenanny (Quality Road) et

Tiggy  Wiggy  (Kodiac).  Kalsa  K (Whipper),  récente lauréate du Prix Edmond Blanc (Gr3), sera au départ des Duke of Cambridge Stakes (Gr2).

D'autres français sont engagés dans les différents Groupes de Royal Ascot, mais leur participation reste à confirmer.