Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les trois meilleurs hongres d'europe au rendez-vous pour un match explosif

Autres informations / 24.05.2015

Les trois meilleurs hongres d'europe au rendez-vous pour un match explosif

PRIX D'ISPAHAN (GR1)

LES TROIS MEILLEURS HONGRES D'EUROPE AU RENDEZ-VOUS POUR UN MATCH EXPLOSIF

Seulement cinq chevaux entreront dans les stalles pour participer au Prix d'Ispahan (Gr1) 2015. Mais, à défaut de quantité, nous aurons la qualité. Et quel lot nous est proposé ! Cirrus des Aigles (Even Top), Solow (Singspiel) et Gailo Chop (Deportivo) seront en lice pour un match magnifique. Ces trois chevaux vont s'affronter pour la première fois et ce genre de match n'est possible que dans des épreuves comme le Prix d'Ispahan. Les 1.850m de ce Gr1, distance neutre, permettent d'attirer deux spécialistes des 2.000m et plus que sont Cirrus des Aigles et Gailo Chop, face à un vrai champion entre 1.600 et 1.800m qu'est Solow. Qui va sortir vainqueur de ce grand match ?

Solow sur le toit du monde après sa démonstration dubaïote

Solow a été époustouflant dans le Dubai Turf (Gr1). Le pensionnaire de Freddy Head s'est envolé dans la ligne droite, réalisant la meilleure performance de sa carrière. À tel point que les handicapeurs de la Fédération internationale des Autorités hippiques l'ont installé à un rating récemment actualisé de 124. Ce qui fait de Solow l'un des meilleurs pur-sang du monde. À Longchamp, la distance et le terrain seront de son côté. Il possède une longue accélération qui peut assommer n'importe quel cheval. Il sait aussi lutter et ce sera un avantage ce dimanche. Seule petite

ombre au tableau : il fera une semi-rentrée, n'ayant pas couru depuis Meydan.

Cirrus des Aigles, le tenant du titre

Fraîchement auréolé de son troisième Prix Ganay, Cirrus des Aigles tentera de défendre son titre acquis dans le Prix d'Ispahan 2014. Lors de sa rentrée dans le premier Gr1 de l'année en France, il a bénéficié d'une piste très souple comme il les aime. Il a été devant et s'est montré très courageux à la fin pour gagner avec de la marge. Avec une course dans les jambes et quelques progrès en plus, il s'annonce redoutable. Mais il devra composer avec une piste plus rapide et une distance plus courte. En revanche, cette fois, il devrait pouvoir laisser Gailo Chop prendre les commandes de la course et le pister. Il pourrait ainsi se faire emmener le plus longtemps possible, mais il faudra ensuite pouvoir résister à Solow.

Le retour de Gailo Chop

Triple lauréat de Groupe, Gailo Chop reste sur son succès dans le Prix Guillaume d'Ornano (Gr2). Sa rentrée a été différée à la suite d'un contretemps, mais il est prêt à réaliser une grande valeur. Son mentor, Antoine de Watrigant, nous a expliqué que sa performance dans le Prix d'Ispahan lui permettra ensuite d'établir son programme. Généreux, il devrait aller devant, ce qui pourrait faire le jeu de Cirrus des Aigles et de Solow. Mais Gailo Chop ne se laisse pas faire en fin de parcours et même pour une rentrée, il est capable d'opposer une farouche résistance à ses deux principaux rivaux.

Pollyana et Sparkling Beam dans le costume d'outsiders

Deux femelles essaieront de perturber le match entre les trois meilleurs hongres d'Europe : Pollyana (Whipper) et Sparkling Beam (Nayef). Adepte des pistes souples, Pollyana avait remporté le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) 2013 pour Didier Prod'homme. Après une rentrée discrète dans le Prix Ganay (5e), sa tâche paraît compliquée. Même remarque en ce qui concerne Sparkling Beam, qui est meilleure dans les Grs3.