Pretorio ou la logique du poids

Autres informations / 20.05.2015

Pretorio ou la logique du poids

L’arrivée était jugée au deuxième poteau dans le Prix de Saint-James, mardi à Longchamp. Dans cette course pour 3ans, cela a certainement joué en faveur de Pretorio (Aussie Rules) qui a pris l’ascendant sur Syndromos (Muhtathir), l’animateur de l’épreuve, après le passage du premier poteau. Ce dernier s’est néanmoins montré courageux car il s’est relancé à cent mètres du but après avoir semblé devoir jeter les armes. Longtemps dernier, l’"Aga Khan" Sanam (More than Ready) a fourni un bel effort en pleine piste à deux cents mètres de l’arrivée. Mais il n’a pas vraiment pu gagner du terrain sur les duettistes de tête ensuite.

« IL FAIT JUSTE CE QU’ON LUI DEMANDE »

Le lauréat permet à Markus Nigge et sa fille Stephanie d’enregistrer un huitième succès en France cette année. Celleci nous a confié : « Il s’est montré un petit peu froid mais il a bien accéléré. C’est un poulain que nous avons toujours estimé. Il fait juste ce qu’on lui demande. »

Lors de leurs débuts communs, le 4 mai à Chantilly, Pretorio et Syndromos, soit les deux premiers de ce Prix de SaintJames, avaient déjà conclu dans cet ordre. Mais les écarts ont changé puisque les deux longueurs à l’avantage de Pretorio se sont réduites à une simple encolure. « C’est l’effet du poids, nous a expliqué Carlos Laffon-Parias, en charge de Syndromos. En dernier lieu, ils étaient à poids égal. Cette fois, mon pensionnaire bénéficiait de trois kilos et demi d’avantage grâce à la décharge de son apprenti. Cela a joué pour lui mais a été insuffisant. Syndromos est un cheval utile . »

LE FILS D’UNE LAUREATE DE GR1

La mère de Pretorio, England’s Legend (Lure), parlera à certains. Elle a remporté le Prix de Bagatelle (L) à l’âge de 3ans sous les couleurs du baron Édouard de Rothschild, sachant qu'elle a été élevée sous l’acception familiale du haras de Meautry. Après des échecs dans les Prix Chloé (Gr3) et d’Astarté (Gr2), England’s Legend a pris la direction des États-Unis où elle a accédé au top-niveau en décrochant les Beverly D. Stakes (Gr1) à Arlington Park. Pretorio est son septième foal. Elle n’a pas produit à son image pour l’instant. Son meilleur élément a été à ce jour Ezida (Invincible Spirit), lauréate d’une course F à Pornichet. On se trouve ici au cœur d’une famille qui a donné la championne Miss Tahiti (Tirol), gagnante du Prix Marcel Boussac et deuxième du Prix de Diane (Grs1). Miss Tahiti est la mère de Miss France. Cette branche est aussi à l’origine de Mer de Corail (Sadler’s Wells) et Beach Bunny (High Chaparral), des lauréates de Listed-races.