Punch nantais en poulain encore vert

Autres informations / 07.05.2015

Punch nantais en poulain encore vert

AUTEUIL

PRIX DE POUILLY

PUNCH NANTAIS EN POULAIN ENCORE VERT

Punch nantais (Puit d'Or) est un poulain encore "bébé" et cela s'est vu dans la ligne droite du Prix de Pouilly. Le pensionnaire de Guillaume Macaire a été attaqué sèchement par Footpad (Creachadoir) qui lui a pris une longueur. Mais Punch Nantais est revenu sur lui avant de prendre une courte encolure d'avantage à la fin, tout en penchant. Les commissaires ont donc ouvert une enquête qui n'a, logiquement, pas abouti à la rétrogradation de Punch Nantais. Dans le parcours, il a évolué dans la seconde moitié du peloton, avant de refaire du terrain dans le tournant final, pour sauter la dernière haie sur la ligne de tête. La suite, on la connaît, avec une victoire confirmée dans le bureau des commissaires. Une victoire acquise sur sa classe, car Punch Nantais devrait encore progresser. D'ailleurs, son copropriétaire, Daniel Allard, nous a dit : " C'est un bon poulain qui a encore de la marge. On l'a vu à la fin quand il flotte. Il vient de course en course et il le fait bien. " D'après son entourage, Punch Nantais sera aussi capable d'aller sur les gros obstacles.

La deuxième place est donc revenue à Footpad. Le protégé de Robert Collet a attendu en dernière position et il a fini vite. Son premier accessit confirme les bons bruits dont il était l'objet. Seul AQPS du lot, connétable (Saint des Saints) a bien conclu pour prendre la troisième place.

Dans ce Prix de Pouilly, cent ans (Centennial) a fait tomber son jockey, David Cottin, après l'avant-dernière haie, alors qu'il avait encore les ressources pour jouer un bon rôle. De même, nabuco has (Martaline) se rapprochait facilement quand il est tombé à la dernière haie de la ligne d'en face.

Une famille de gagnants

Punch Nantais a été élevé par Michel Bodiguel et Didier Paysan. Il est le fils de Reine du Bouffay (Turgeon), qui n'a couru qu'en plat, enlevant trois courses. Reine du Bouffay compte quatre produits à avoir foulé la piste d'hippodromes et tous ont gagné. Le père de Punch Nantais, Puit d'Or, officie au haras de la Courlais. Punch Nantais est son premier lauréat à Auteuil. Puit d'Or a commencé sa carrière chez Richard Gibson, pour lequel il s'est placé six fois. Il a ensuite ouvert son palmarès à La Gacilly, en plat, discipline à laquelle il s'est totalement consacré, sous l'entraînement de Jean-Michel Lefebvre.