American pharoah face a son plus grand defi

Autres informations / 06.06.2015

American pharoah face a son plus grand defi

Dans l’histoire des courses américaines, seulement onze chevaux ont réussi à enlever la triple couronne constituée du Kentucky Derby, des Preakness Stakes et des Belmont Stakes (Grs1). Affirmed est le dernier en date. C’était en 1978. Le défi qui attend le champion American Pharoah (Pioneerof the Nile) est particulièrement difficile. Pour le moment, le protégé de Bob Baffert est dans la position des vingt-trois chevaux qui ont enlevé le Kentucky Derby et les Preakness. Mais les 2.400m des Belmont, distance inhabituelle aux États-Unis, sont souvent le tombeau des vainqueurs des deux premières étapes de la triple couronne. D’autant que les efforts répétés en à peine plus d’un mois se font ressentir. American Pharoah a eu une course dure dans le Kentucky Derby. Ensuite, à Pimlico, dans les Preakness, il a dû évoluer sur une piste "sloppy" et même s’il a gagné plus facilement, l’état du terrain peut avoir laissé des traces. Reste que toute l’Amérique retient son souffle avant la tentative d’American Pharoah. Les États-Unis espèrent avoir enfin un nouveau gagnant de triple couronne. Avec le poulain d’Ahmed Zayat, elle le tient certainement, car il a prouvé qu’il dominait nettement sa génération. Son entraîneur le dit en grande forme. Il a tenté de remporter la triple couronne avec trois poulains : Silver Charm, Real Quiet et War Emblem… sans succès. Cette fois, c’est autre chose : « Personne n’est plus proche que moi, ni n’a eu autant de chances de décrocher cette triple couronne. Il faut un grand cheval pour cela et American Pharoah en est un. »

MUBTAAHIJ SUR LA FRAICHEUR

Mubtaahij (Dubawi) a couru honorablement dans le Kentucky Derby en finissant huitième. L’élève de Dunmore Stud Ltd a grandi au haras de l’Hôtellerie. Après avoir évité les Preakness Stakes, il est de retour sur 2.400m, une distance qui devrait défavoriser plusieurs de ses rivaux. Lui devrait pouvoir tenir cette distance et il peut donc jouer un très bon rôle. Sellé par Kiaran McLaughlin, Frosted (Tapit) a évité les Preakness également. Il s’est bien défendu dans le Kentucky Derby dans lequel il a terminé quatrième. Il fera partie des favoris. Mais, sur le papier, American Pharoah parait réellement très difficile à battre. À vrai dire, il ne peut être battu que par lui-même, s’il se ressent de ses efforts précédents.