Arctic gyr, beau et bon

Autres informations / 03.06.2015

Arctic gyr, beau et bon

« Il est très beau, n’est-ce-pas ? », s’exclamait Ted Voute, manager du prince Faisal, lors du retour victorieux d’Arctic Gyr (Invincible Spirit) dans ce Prix des Vignes (B). En effet, le poulain ne peut qu’attirer l’oeil. Il possède de la taille mais aussi beaucoup de chic, comme bon nombre de produits d’Invincible Spirit. Toujours vu aux avant-postes, à l’extérieur de l’animateur, Jasnin (Palace Episode), Arctic Gyr s’est imposé assez facilement, venant à bout de la résistance de ce dernier. Cependant, la course n’a pas eu de rythme et il était donc très compliqué de revenir de l’arrière-garde. Vision des Aigles (Vision d’État) a conclu troisième, après avoir évolué dans le sillage de Jasnin. Il n’a pas vraiment pu accélérer au moment du déboulé.

DETENDU ET MEILLEUR EN BON TERRAIN

Il est difficile de se faire une idée sur les poulains de ce Prix des Vignes, étant donné la configuration de course. Les premiers au départ ont été les premiers à l’arrivée. Cependant, Arctic Gyr a certainement quelques moyens. Le pensionnaire d’André Fabre a laissé entrevoir un comportement intéressant ce mardi, se montrant détendu parmi les premiers. En dernier lieu, il avait conclu correctement à Saint-Cloud, après avoir patienté. Auparavant, il avait été malheureux pour sa rentrée. De plus, le terrain, assez bon ce mardi, l’a certainement aidé. Ted Voute a expliqué : « Il était plus calme aujourd’hui, il a eu un meilleur comportement que lors de sa dernière sortie. Je pense aussi qu’il a apprécié la piste. Il aime le terrain plutôt rapide. Il a gagné à 2ans sur la P. S. F. à Chantilly. Nous ignorons encore dans quelles épreuves il va se produire à l'avenir. »

LE FRERE DE FESTIVALE

Arctic Gyr est le propre frère de Festivale (Invincible Spirit), lauréate de Listed à Ascot et troisième de Gr3 à Newmarket, de Simple Magic (Invincible Spirit), troisième de Gr3 à Kempton, et le frère de Tell (Green Desert), quatre fois placé de Groupes. Mère d’Arctic Gyr, Cephalonie (Kris S) a gagné en débutant sur 2.400m avant de terminer quatrième ensuite sur 2.100m pour sa deuxième et dernière sortie. La troisième mère d’Arctic Gyr est Hydro Calido (Nureyev), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et lauréate du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque).

LA RÉUSSITE DU PRINCE FAISAL EN FRANCE

Il y a quelques semaines, la casaque du prince Faisal brillait sur ce même parcours de Longchamp, mais à un niveau supérieur, grâce à la victoire de Make Believe (Makfi) dans la Poule d’Essai des Poulains. Ted Voute nous a expliqué que le prince Faisal avait six chevaux à l’entraînement en France, tous chez André Fabre. Deux sont des 2ans par Pour Moi qui n’ont pas encore couru. Les autres sont Make Believe et Arctic Gyr, mais aussi Meadow Creek (Dansili), deuxième du Prix Exbury (Gr3), et le 3ans Eternal (New Approach), gagnant de deux courses en trois sorties et quatrième du Prix de Suresnes (L). Tous sont donc gagnants au moins au niveau"D". Ted Voute a ajouté en plaisantant : « Nous avons plutôt de bons résultats en France, mais je pense que l’entraîneur doit aider ! »Outre-Manche, le meilleur représentant du prince Faisal est Belardo (Lope de Vega), gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1) en 2014 et acheté en partie par Godolphin en 2015. Le pensionnaire de Roger Varian reste sur une quatrième place dans les 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1), sur une piste probablement un peu trop légère pour ses aptitudes.