Au conseil d’administration de france galop du 8 juin

Autres informations / 11.06.2015

Au conseil d’administration de france galop du 8 juin

Bertrand Bélinguier a réuni les membres du Conseil d’administration le lundi 8 juin 2015. Après avoir fait le point sur l’accord intervenu au P.M.H., il a informé les administrateurs de sa rencontre avec le Groupe Cheval du Sénat le 27 mai. « Quand Ambroise Dupont a quitté le Sénat en septembre 2014, nous a expliqué Bertrand Bélinguier, nous étions un peu sans nouvelles du Groupe. Il est désormais reconstitué et est présidé par Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte d’Or. La dizaine de sénateurs présents était très désireuse de comprendre les courses. Nous avons eu un échange très intéressant. »

NONANT-LE-PIN : AVANCEE POSITIVE

Autre sujet institutionnel et politique : Nonant-le-Pin. « Je me suis rendu au ministère de l’Écologie avec Dominique de Bellaigue. J’ai l’impression que le dossier de Nonant-le-Pin évolue vraiment favorablement. Les associations concernées vont pouvoir faire opposition au jugement du Tribunal de Caen. Après avoir écouté le conseiller du ministre, nous avons bon espoir d’aboutir à une solution positive dans les mois qui viennent. » France Galop a aussi participé à la réunion organisée par le Préfet des Hauts-de-Seine dans le cadre des ateliers territoriaux du Grand Paris du logement. Le sujet principal, pour les courses, est l’hippodrome de Saint-Cloud. Sans pouvoir en dire plus à ce stade, l’évolution devrait être favorable.

UNE P.S.F. RENOVEE A CAGNES-SUR-MER

Les administrateurs ont également validé la convention financière avec la Société des courses de la Côte d’Azur, qui permettra la réfection de la piste en sable fibrée pour le meeting 2016. « La P.S.F. avait posé quelques problèmes l’hiver dernier. Elle va être reprise. Les travaux commenceront très rapidement. »Un premier bilan des Dimanche au Galop et des grands événements 2015 a été tracé. Cette information sera développée lors du Comité du 22 juin. Le Prix de Diane Longines sera ajouté au bilan. Enfin, le programme national des courses premium de plat et d’obstacle du deuxième semestre a été validé.