Bambouzle reprend son sceptre

Autres informations / 10.06.2015

Bambouzle reprend son sceptre

Importante course de plat pour AQPS de 4 et 5ans, le Grand Prix des AQPS (D, 2.400m) a consacré Bambouzle (Forestier). Elle s’est imposée comme à la parade pour laisser sa dauphine, Atuvuedenuo (Assessor), à cinq longueurs. Cette victoire est le quatrième titre de l’année pour la pensionnaire de François Doumen. Après ses succès dans les Prix des Peltrais (E), d’Estruval (B) et Bango (D), Bambouzle mérite de recevoir le titre de meilleur AQPS d’âge en plat de ce premier semestre. Elle ne compte qu’un faux pas cette saison, lorsqu’elle a conclu troisième du Prix Marcel Callier (D) à Lyon-Parilly. Bambouzle a évolué au sein du peloton, munie d’œillères australiennes pour la première fois. Elle s’est rapprochée de la tête à la sortie du petit bois et émergeait en première position lors du tournant final. La fille de Forestier a ensuite surclassé ses adversaires et remporté l’épreuve seulement accompagnée aux bras par son jockey, Mickaël Barzalona. Ce dernier a donné ses impressions au micro d’Equidia : « Au moment de l’accélération, elle a vraiment pu laisser exprimer sa classe, contrairement aux sorties précédentes où elle se reprenait une fois qu’elle avait dépassé ses concurrentes. Mais avec les oeillères, elle a pu prolonger son effort. C’est une pouliche de grande qualité. Elle vaut largement ces chevaux-là. Son comportement est très positif après sa course d’aujourd’hui. » Atuvuedenuo (Assessor) a évolué à l’extérieur en dernière position durant tout le parcours, puis a dû voyager en épaisseur dans le tournant final. Elle a ensuite été chercher l’animatrice, Billy Jess (Vadasin) pour se classer deuxième, à distance de la lauréate. La fille d’Assessor a remporté cette année une Listed-race à Auteuil. Ses sept dernières sorties se sont soldées soit par une victoire, soit par un premier accessit. Sa course précédente s’était conclue par une victoire en plat, discipline dans laquelle elle n’avait jamais encore gagné. Billy Jess, qui termine troisième, restait elle aussi sur un succès. En cette occasion, elle devançait d’ailleurs Bambouzle, d’une longueur. On peut remarquer qu’elle est l’une des trois gagnantes de son père, Vadasin (Sinndar), avec Varing et Bereni Ka. En inscrivant son nom au palmarès du Grand Prix des AQPS, Bambouzle succède à Volita Môme (Lesotho) et conforte ainsi la mainmise des femelles sur cette épreuve. Il faut en effet remonter à 2010 et royal d’arc (Le Triton) pour retrouver un hongre sur la plus haute marche du podium. François Doumen avait sellé victorieusement en 2012 dans ce Grand Prix la cousine de la lauréate, Umbrage (Astarabad).

LA FAMILLE DE MA’AM ET D’UMBRAGE

Élevée par le haras d’Écouves, Bambouzle est le premier produit de sa mère, Quibble. Cette dernière est par l’étalon "maison" Jimble, un frère de Jim and Tonic (Double Bed). Quibble a aussi produit un 3ans par Le Fou et une 2ans par Diamond Boy. La deuxième mère de la lauréate, French Kiss IV (Art Français) a donné deux gagnants, dont Ma’am (Garde Royale). Cette dernière a remporté une course en plat et s’est imposée à Auteuil. Elle a donné naissance en 2008 à Umbrage (Astarabad), lauréate en plat de huit courses et placée à dix reprises – en vingt sorties. Umbrage compte comme principal titre de gloire un succès dans le Prix de Craon (A) à Longchamp, à 4ans, et a terminé sa carrière sur une victoire dans le Prix de l’Élevage du Centre (D) à 5ans.