Bel la vie peut finir le printemps sur une bonne note

Autres informations / 07.06.2015

Bel la vie peut finir le printemps sur une bonne note

Arrêté devant le rail ditch, le champion Bel la Vie (Lavirco) n’a pas fait sa course dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Plusieurs petits éléments de course n’ont pas été à sa convenance. En pleine forme, le pensionnaire de Guillaume Macaire doit reprendre le cours de ses bonnes performances. D’autant que, jugé sur sa deuxième place du Prix Ingré (Gr3), il peut jouer un premier rôle. Mais il aura quelques clients face à lui, à l’image d’Irouficar Has (Dream Well). Le protégé de Jean-Paul Gallorini a la classe pour remporter le Prix des Drags, voire mieux. Son entourage s’était fixé cette épreuve comme objectif et Irouficar Has a été économisé, ne prenant pas le départ du Grand Steeple. Honorable sixième du Prix Murat (Gr2), dans lequel il a évolué loin, avant de finir plaisamment, il a bien couru dans le Prix William Head (L) se classant troisième. En retrouvant Jacques Ricou, avec lequel il a enlevé le Prix Orcada (Gr3), bien placé au poids (63 kilos), il fera partie des favoris.

DEUX PARTANTS POUR WILLIE MULLINS

Willie Mullins déplacera une véritable cavalerie ce dimanche à Auteuil. Dans le Prix des Drags, il aura deux partants : On his Own (Presenting) et Perfect Gentleman (King’s Theatre). Pour ce dernier, cela s’annonce compliqué. En revanche, On his Own a une chance régulière. Sa septième place dans le Grand Steeple, pour ses débuts sur les gros obstacles d’Auteuil, n’a pas été ridicule. Il apprécie le bon terrain et peut se placer.

VARABAD DU BUISSON, SUR SA FORME

Pour sa rentrée, Varabad du Buisson (Astarabad) a survolé le Prix Saint-Sauveur (L), justifiant la grande estime que lui porte son entraîneur Michel Postic. Adepte des courses en avant, il pourrait animer la course et aller loin. D’autant que les gros parcours ne lui font pas peur.

ROYALE FLAG FAIT UNE SEMI-RENTREE

Lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr1), Royale Flag (Nickname) n’a pu confirmer son talent cette année. Ses prises de sang n’étaient pas bonnes en début d’année, mais elles le sont désormais. Elle va faire une semi-rentrée dans ce Prix des Drags. Après une course d’attente, dont elle a l’habitude, elle est en mesure de jouer un bon rôle. Rasique (Enrique) reste sur sa cinquième place du Prix Ingré (Gr3). Cette fois, l’opposition est plus accessible et le bon terrain ne le gêne pas. Une place est donc à sa portée. Tombé au rail ditch alors qu’il était en tête, Pindare (Ballingarry) aurait pu se placer dans le Grand Steeple. Dans ce lot, il peut ambitionner une place. Même remarque en ce qui concerne Lachlan Bridge (Dubawi), gagnant du Prix Troytown (Gr3) qui a évité le Grand Steeple. Sur ce qu’il a fait dans le Prix William Head (2e), Reglis Brunel (Ungaro), cheval de gros parcours, peut surprendre.