Bon augure en attendant l’automne

Autres informations / 16.06.2015

Bon augure en attendant l’automne

« Étant donné qu’il saute très bien le steeple, nous allons sûrement aller sur la filière classique à l’automne… » Après le brillant succès de son protégé, Bon Augure (My Risk), dans le Prix du Boulonnais, Adrien Lacombe peut être ambitieux pour le second semestre. Son pensionnaire s’améliore à chaque sortie dans son comportement. Il devient moins bouillant et se gère de mieux en mieux. Il devrait donc se confronter aux meilleurs steeple-chasers de 4ans à l’automne. Ce lundi, il devait porter 72 kilos, mais le parcours de 3.500m sans la piste intérieure et la rivière des tribunes permettait à Bon Augure d’avoir de nouveau un "parcours école". Fidèle à ses habitudes, il a pris les devants et a parfaitement sauté. Son principal adversaire, Bel Ami d’Alène (Dom Alco), est venu parfois dans son sillage, ce qui aurait pu le tendre. Mais « il est resté zen », comme l’a souligné Adrien Lacombe. Entre les deux derniers obstacles, son jockey, Angelo Gasnier, s’est retourné. La cause était entendue. Lorsqu’il a demandé à Bon Augure de s’étendre sur le plat, il a bien accéléré pour se détacher et gagner facilement. L’élève de Joël Denis reste ainsi invaincu en deux sorties en steeple et a aligné un troisième succès consécutif ce lundi. « Je n’en ai jamais touché un comme Bon Augure, a ajouté Adrien Lacombe. Auparavant, il était un peu brutal,  puissant, bouillant. Aujourd’hui, il est resté tranquille lorsque le pensionnaire de François Nicolle est venu dans son sillage. À la fin, il a gagné facilement. Il y a eu un gros travail à l’entraînement car il était allant. De toute sa carrière, il a dû recevoir deux coups de cravache. Son jockey en plat, Jérôme Cabre, l’avait respecté. Après cette victoire, il va faire une semaine de décrassage, puis il va partir avec sa copine Bête à Bon Dieu (Saint des Saints) pour prendre du repos, avant une remise en route en vue de l’automne. » Pour rappel, Bon Augure avait fait preuve de qualité en plat. Il s’était en effet imposé dans le Prix du Bourbonnais (A), avant de débuter en obstacle. Le représentant de Lynne MacLennan a effectué ses premiers pas en obstacle sur les haies, prenant deux troisièmes places, avant ses débuts victorieux en steeple dans le Prix La Veine.

BEL AMI D’ALENE SERA MIEUX A L’AUTOMNE

Le grand Bel Ami d’Alène s’est fait subtiliser la deuxième place par Wiccalina (Martaline), bonne finisseuse, après avoir mis la pression sur Bon Augure. Il manque encore de métier et s’est montré pataud lors de certains sauts. Mais à l’automne, avec un peu plus de métier, il n’en sera que meilleur.

LE NEVEU D’OEIL DE SIVOLA

Bon Augure est un fils de My Risk, le père de Sire de Grugy, et de Jacée (Royal Charter), jument restée inédite. Bon Augure est le meilleur produit de sa mère. Il est le neveu d’œil de Sivola (Apple Tree), vainqueur du Prix Général de Rougemont (L).