Bronzino montre des progrès

Autres informations / 24.06.2015

Bronzino montre des progrès

Avec Bronzino (Creachadoir), Vincent Cheminaud ne s’est pas embarrassé de tactique dans le Prix Avenger (F), mardi à Maisons-Laffitte. Il a demandé à son partenaire de se porter rapidement aux commandes de l’épreuve. Il a très vite été accompagné à sa hanche par le favori, Launched (Galileo). Ce dernier a bien tenté sa chance dans la phase finale, mais n’a jamais été en mesure de prendre le dessus sur son rival. C’est donc à la manière des forts que Bronzino a ouvert son palmarès après quatre premières sorties qui l’avaient vu montrer régulièrement des progrès. Acheté en mai par le courtier Guy Petit,  lors d’une prestation dans un "réclamer" à Saint-Cloud, le fils de Creachadoir (King’s Best) avait débuté sa carrière pour le compte de Myriam Bollack-Badel. À propos de cet achat, Guy Petit nous a confié : « Je l’avais acheté "à réclamer" quand il avait terminé quatrième à Saint-Cloud. Et c’est le seul poulain de la course qui a répété ! »Avant d’ouvrir son palmarès, Bronzino avait terminé, il y a un mois, à la troisième place du Prix du Mont Pagnotte (B), à Chantilly. Ce succès a soulevé le commentaire suivant de son entraîneur, Richard Chotard : « Il me surprend un peu puisqu’il y avait des chevaux estimés dans la course. Il était bien calme aujourd’hui, contrairement à la dernière fois où il s’était énervé. La distance semble être le bout du monde pour lui. » Guy Petit a insisté sur les progrès de son représentant: « Il avait bien couru en dernier lieu, mais les autres chevaux n’avaient pas répété. Nous étions donc un peu inquiets avant la course. Richard nous avait dit que le poulain avait bien progressé le matin, qu’il s’était calmé. Nous savions que le cheval avait un peu de marge. La façon dont il s’impose dans ce bon maiden nous laisse de l’espoir pour le futur. » Moins expérimenté, le favori Launched s’est montré un peu vert dans la phase finale, en faisant notamment un écart sur sa gauche. Il venait de terminer deuxième du Prix des Gobelins (F) derrière Clariden (Zamindar). Troisième, Track Star (Monsun) a toujours évolué dans le dos de l’animateur,  mais n’a pas réussi à changer de vitesse dans la phase finale. Une distance plus longue pourrait certainement mieux convenir à ses aptitudes.

LA FAMILLE D’ESCALINE

Bronzino est le premier produit de Bérénice Pancrisia (Kendor). Cette dernière a couru à soixante et une reprises, pour trois victoires seulement, mais compte vingt-sept accessits. Elle a un 2ans qui se prénomme Bogolan (Gentlewave), non déclaré à l’entraînement. Il faut remonter à Esdee (Hail to Reason), la quatrième mère de Bronzino, pour retrouver du caractère gras. Esdee est en effet la mère d’Escaline (Arctic Tern), lauréate du Prix de Diane (Gr1). Escaline a donné des performers black types avec Arabian King (Arazi), East of Heaven (Lyphard), Ensorcelles Moi (Riverman), Sans Escale (Diesis) et Kaheel (Caro).