Bueller fait le job

Autres informations / 25.06.2015

Bueller fait le job

Grand favori de ce Prix de Mont-l’Évêque (B), Bueller (Medaglia d’Oro) a décroché son premier succès, s’imposant du minimum. Le pensionnaire d’André Fabre a bien conclu après avoir mis du temps à trouver son action, dans une course ayant eu peu de rythme. Il est venu prendre un petit avantage sur Salerno  (Trajano) au passage du poteau. Dik’henriteladit (Diamond Green) est troisième, à deux longueurs et demie.

BUELLER OUVRE SON PALMARES

pour sa deuxième sortie. Le représentant de Godolphin avait conclu quatrième pour ses débuts, terminant bien à l’extérieur après s’être montré assez vert. Il était rallongé ce mercredi, passant de 1.100 à 1.400m et cela lui a assurément été bénéfique. La piste, bonne, a aussi été à l’avantage de ce poulain aux origines 100 % américaines. Bueller a été pris de vitesse à la sortie des boîtes et a mis du temps à trouver son action, s’imposant correctement. Il a certainement encore quelques progrès à faire.

LA FAMILLE DE DELLA FRANCESCA

Bueller est le premier produit de sa mère, Cheeky Charm (A. P. Indy), cinquième d’un maiden pour son unique sortie, à Gulfstream Park. La deuxième mère, Caress (Storm Cat), a remporté plusieurs Grs3 aux États-Unis. Au haras, elle a donné Sky Mesa (Pulpit), gagnante des Hopeful Stakes (Gr1), Golden Velvet (Seeking the Gold), troisième du Prix Casimir Delamarre avant d’être exporté aux États-Unis et d’y remporter plusieurs Grs3. Elle s’est aussi classée deuxième des Ogden Phipps Handicap (Gr1). La troisième mère, La Affirmed (Affirmed), a donné l’étalon Della Francesca (Danzig). Il s’agit aussi de la famille de Bernstein (Storm Cat).