Carlita du berlais dans les pas de son grand frère

Autres informations / 26.06.2015

Carlita du berlais dans les pas de son grand frère

« Je pense que Carlita du Berlais (Soldier of Fortune) peut battre Caresse d’Estruval (Poliglote)… » François Nicolle n’avait pas caché sa confiance avant le Prix Sagan (L), la finale des pouliches de 3ans sur les haies au premier semestre. Le professionnel charentais a vu juste car la petite soeur du champion Bonito du Berlais (Trempolino) s’est imposée sûrement. Elle prend ainsi la place de Caresse d’Estruval au sommet de la hiérarchie des pouliches de 3ans. Déjà, lors de sa précédente sortie, dans le Prix d’Iéna (L), Carlita du Berlais avait fini très fort, inquiétant la fille de Poliglote jusqu’au bout. Cette fois, elle l’a dominée nettement. Comme son frère Bonito du Berlais, qui avait enlevé le Prix Aguado (L) l’an dernier, Carlita finit le printemps comme la meilleure de sa promotion. Bien partie, Carlita du Berlais a évolué aux avant-postes, juste derrière l’animatrice, Bellaville (Balko). À mi-ligne d’en face, Bertrand Lestrade a fait mouvement avec Caresse d’Estruval et celle-ci a pris l’avantage facilement, poursuivie par Carlita du Berlais. Toutes deux ont donné du rythme à la course. Omessa Has (Martaline) se rapprochait avec des ressources alors que Bellaville rétrogradait. À l’entrée de la ligne droite, David Cottin a demandé à sa partenaire, Carlita du Berlais, de produire son effort à l’intérieur de Caresse d’Estruval. Entre les deux dernières haies, les deux pouliches étaient au botte à botte. Mais au saut de la dernière difficulté, Carlita du Berlais a pris l’ascendant sur Caresse d’Estruval avant de se détacher pour finir. « Aujourd’hui, Carlita du Berlais a mis un coup de reins vraiment plaisant, nous a dit François Nicolle, mentor de la pouliche de Magalen Bryant. En dernier lieu, elle effectuait une semi-rentrée, mais elle avait bien fini. Ce jeudi, je pensais bien gagner. Je l’ai trouvée un peu mollassonne. Dans le dernier tournant, je pensais que ce serait compliqué. Mais elle a mis ce coup de reins. Elle a de la marge car elle n’est pas encore venue. De plus, le terrain lourd ne la dérangera pas. Maintenant, nous allons attendre l’automne. » Ce Prix Sagan n’était que la troisième sortie de Carlita du Berlais qui n’est pas encore arrivée à son zénith, physiquement notamment. À l’automne, elle devrait être encore meilleure, ce qui promet beaucoup…

A MAGALEN BRYANT LES DEUX MEILLEURS 3ANS SUR LES HAIES

Magalen Bryant a sous ses couleurs les deux meilleurs 3ans du printemps sur les haies : Carlita du Berlais et Device (Poliglote), le lauréat des Prix Aguado et Stanley (Ls). Pensionnaire de Guillaume Macaire, Device a été très impressionnant lors de ses deux succès, et, comme Carlita du Berlais, il sera encore meilleur à l’automne. Les deux 3ans devraient donc confirmer leur leadership au second semestre.

CARESSE D’ESTRUVAL N’ETAIT PAS ELLE-MEME

Gagnante du Prix d’Iéna, Caresse d’Estruval se présentait dans la peau de la grande favorite de cette Listed. Si, auparavant, elle attaquait dans la ligne droite, elle a pris les devants de la course en face. Mais lorsque Carlita du Berlais l’a attaquée dans la ligne droite, Caresse d’Estruval n’a pu réagir comme elle l’avait fait dernièrement. « Son jockey a trouvé qu’elle n’avait pas trop d’action à l’entrée de la ligne droite, nous a dit Bernard Le Gentil, propriétaire-éleveur de la pouliche. Ce sont les premières chaleurs et elle n’était pas comme d’habitude. »Omessa Has a poursuivi son effort entamé en face pour se classer troisième devant Chimère du Berlais (Martaline).

LA SOEUR DE BONITO ET NIKITA DU BERLAIS

Comme son nom l’indique, Carlita du Berlais a été élevée par Jean-Marc Lucas. Elle est née pour sauter puisqu’elle est la soeur de Bonito du Berlais, vainqueur de quatre Groupes, dont le Prix Cambacérès (Gr1), de Nikita du Berlais (Poliglote), lauréate des Prix Georges de Talhouët-Roy et Léon Rambaud (Grs2), du Prix de Compiègne (Gr3) et deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), et de Bonita du Berlais (King’s Theatre), gagnante du Prix de Chambly (L). Mère de Carlita du Berlais, Chica du Berlais  (Cadoudal) n’a couru qu’une seule fois, finissant cinquième du Prix Finot (L). Chica du Berlais est la soeur de Karoo du Berlais (Indian River), vainqueur du Prix Roger Saint (L) et d’Enzo du Berlais (Mansonnien), lauréat du Prix Gérald de Rochefort (L).

 

PRIX SAGAN

Listed - Haies - Femelles - 115.000€ - 3.500m

Pour pouliches de 3 ans. Poids : 64 kg. Surcharges accumulées jusqu'à concurrence de 4kg pour les sommes reçues en courses de haies (victoires et places) : 1 kg par 22.000 €.

 1re CARLITA DU BERLAIS (67) F3

(Soldier of Fortune & Chica du Berlais)

Pr/Mme M. Bryant

El/M. Jean-Marc Lucas

Ent/F. Nicolle

J/D. Cottin

 2e CARESSE D'ESTRUVAL (68) F3

(Poliglote & Ombre d'Estruval)

Pr/Mme B. Le Gentil

El/Mme Bernard Le Gentil

Ent/G. Macaire - J/B. Lestrade

 3e OMESSA HAS (66) F3

(Martaline & Ombre Folle)

Pr/S.C.E.A.Hamel Stud

El/S.C.E.A.Hamel Stud

Ent/J.-P. Gallorini

J/A. Gasnier

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Chimère du Berlais, Bellaville, Coastal Beach. Arrêté(e)(s) : Khaymi, Rosario Has. Tous couru (8). (Turf) Très souple. 4'15"60. Ecarts : 4 - 15 - 1.