Cozy girl repousse ses limites

Autres informations / 13.06.2015

Cozy girl repousse ses limites

Récente lauréate d’un Quinté, Cozy Girl (Footstepsinthesand) a fait encore mieux en remportant le Prix Vamos (A), au prix d’une vive lutte avec le favori, Galvez (Orpen). La petite pouliche de Dominique Pelat a d’abord attendu en dernière position, à quelques longueurs du peloton, dans une course rythmée. Fabrice Veron lui a laissé le temps de se mettre en jambes et, dans la fausse ligne droite, elle avait recollé au reste du peloton. Cozy Girl est passée à l’attaque au début de la ligne droite, et a dû faire preuve d’un grand courage pour dominer Galvez. Son entraîneur, Fabrice Vermeulen, nous a expliqué : « Elle n’est pas grande, mais elle a un coeur énorme. Elle m’a fait un peu peur car elle s’est retrouvée loin au départ. Mais il faut la monter comme ça, car elle peut se montrer brillante quand elle est au milieu des autres chevaux. Je voulais la courir dans le Prix Mélisande (L), la semaine dernière. Mais elle était en chaleur,  alors j’ai attendu cette course. Pour la suite de son programme, je ne sais pas encore. »

LA FAMILLE DE LANDSEER

Élevée par Guy Lécuyer, Cozy Girl est une fille de Kalambaka (Dansili), qui n’a jamais couru mais dont la mère est une soeur de Landseer (Danehill), lauréat d’une Poule d’Essai des Poulains (Gr1), et d’Ikhtyar (Unfuwain), deuxième des Brigadier Gérard Stakes (Gr3) et troisième des Prince of Wales’s Stakes (Gr1). Cozy Girl est pour le moment son meilleur produit. Deux autres ont couru, et un s’est imposé, San Ku Kai (Gentlewave).