Derby de l'ouest-haras du saz (listed) : sound money peut conserver son invincibilite a nantes

Autres informations / 28.06.2015

Derby de l'ouest-haras du saz (listed) : sound money peut conserver son invincibilite a nantes

L’édition

2015 du Derby de l’Ouest (L), sponsorisée par le haras du Saz, a rassemblé sept

concurrents. La candidature de Sound Money (Zamindar), invaincu en trois

sorties, se détache. Ce pensionnaire d’Henri-Alex Pantall s’est amélioré au fil

des sorties. Il reste sur deux victoires à Nantes sur 2.400m, soit le parcours

de ce Derby de l’Ouest. Lors de sa dernière sortie, il a remporté le Prix de la

Chézine (B), avec plus de facilité que sa longueur d’avance ne pourrait le

laisser penser. Ce représentant de Guy Heald aborde le Derby de l’Ouest (L)

avec de réelles ambitions. Burrows Park (Astarabad) reste sur une victoire très

facile sur 2.100m à Senonnes. Dans cette épreuve, il s’est imposé de près de

dix longueurs. Précédemment, ce pensionnaire d’Alain Couétil restait sur deux

troisièmes places au niveau "B". Il a nettement été battu dans les

Prix Caracalla (B) et de Grenelle (B) en région parisienne. En mettant le cap à

l’Ouest, ce sujet qui a beaucoup de tenue dans son pedigree peut prétendre à

une troisième victoire, pour sa première tentative au niveau Listed. Niebieski

(Excellent Art) a couru "à réclamer" l’an dernier. Début 2015, ce

pensionnaire d’Eoghan O'Neill a effectué son retour au niveau handicap. Progressivement

il a monté les lettres de l’alphabet pour finalement se classer quatrième du

Prix Daniel Guestier (B), fin avril à Bordeaux. Toujours sur la piste du

Bouscat, il a tenté sa chance, sans succès, dans le Derby du Midi (L).

Niebieski reste sur une quatrième place dans une "D" à Lyon. Pia

Brandt présente Vangaug (Gentlewave). Lors de ses dernières sorties, ce

représentant d’Avaz Ismoilov s’est classé deuxième et troisième au niveau

"B", sur 2.400 et 2.800m. Lundi, à Nantes, il tente sa chance au

niveau supérieur. Il a cependant une "ligne" perdante avec Niebieski,

qui l’a battu sur 2.400m à Longchamp. La candidature de Paradise (Samum) est

difficile à situer.  Ce représentant du

Gestu¨t Karlshof n’a couru qu’une seule fois. Il découvre la France et aborde

pour la première fois la distance de 2.400m. La tâche semble difficile pour

Sagami (Street Cry). Ce pensionnaire de Dominique Sepulchre s’est classé

septième pour ses débuts à Nantes, avant de décrocher la deuxième place d’une

"D" sur 2.500 mètres à Saint-Malo. Diamond Red (Diamond Green) a

couru à réclamer le 4 juin. Il reste sur une deuxième place aux

Sables-d’Olonne.