Des accents d’australie

Autres informations / 19.06.2015

Des accents d’australie

Il y a trois ans, l’australienne Black Caviar (Bel Esprit) remportait ces Diamond Jubilee Stakes (Gr1), poursuivant ainsi sa série de victoires de Gr1 hors des frontières de son pays. Cette année, Brazen Beau (I Am Invincible) et Wandjina (Snitzel) effectuent le long voyage. Le premier est riche de deux succès dans des Grs1 et a été acheté par Godolphin durant l’été. Le second a remporté les Guinées australiennes (Gr1) pour l’entraînement de Gai Waterhouse. Le défi est de taille, car les chevaux australiens subissent de plein fouet le décalage des saisons. On a vu que Able Friend (Shamardal), pourtant presque imbattable à Sha Tin, avait complètement sombré dans les Queen Anne Stakes (Gr1). Brazen Beau est pourtant le favori des bookmakers. Chez les européens, le fer de lance se nomme Mustajeeb (Nayef). Après une année de 3ans principalement réalisée sur le mile, le poulain a été raccourci pour sa rentrée. Il a remporté d’emblée les Greenlands Stakes (Gr2), devant Maarek (Pivotal), une référence chez les sprinters. Due Diligence (War Front) n’a pas convaincu pour sa rentrée, après une longue absence. Il n’avait en effet pas couru depuis sa deuxième place dans cette course l’an dernier. Logiquement, il devrait avoir progressé. L’américain Undrafted (Purim), troisième du Breeders’ Cup Turf Sprint (Gr1) l’an dernier, est déjà venu se frotter aux meilleurs sprinters européens. Il concluait en effet quatrième du July Cup (Gr1) et doit encore pouvoir jouer les premiers rôles.