Des épreuves de série au "diane

Autres informations / 04.06.2015

Des épreuves de série au "diane

L’histoire du "Diane" est truffée de pouliches ayant réussi le grand saut des Prix de série au sacre direct. Les deux dernières lauréates, Avenir Certain et Trêve, sont tout simplement dans ce cas ! Cette année ne devrait pas déroger à la règle avec des candidatures de ce type.

BUSINESS LAWYER ET LE RETOUR D’ELIE LELLOUCHE

Élie Lellouche a remporté le Prix de Diane successivement en 2001 et 2002. C’était alors le temps d’Aquarelliste et de Bright Sky, deux représentantes de la famille Wildenstein– alors unifiée. Cette année, l’entraîneur cantilien sera représenté par Business Lawyer (Footstepsinthesand) dont il est également copropriétaire avec la famille Teboul. Lauréate de sa dernière sortie, le Prix des Tertres (B), la fille de Footstepsinthesand s’était classée troisième lors sa rentrée,à distance de Little Nightingale, mais dans le sillage de Nightflower (Dylan Thomas). Or, cette dernière a remporté depuis une épreuve préparatoire au Preis der Diana (Gr1). La "ligne" semble donc relativement solide et il n’est pas exclu que Business Lawyer possède encore une marge de progression.

BURMA SEA POUR SUCCEDER A GOLDEN LILAC

Représentante de la Gestu¨t Ammerland, Burma Sea (Lope de Vega) aurait le droit de s’aligner dans cette édition du "Diane" qui s’annonce ouverte. Elle défend les mêmes intérêts que Golden Lilac (Galileo).  Pourtant, son récent échec dans le Prix Vanteaux (Gr3) pourrait inciter son entourage à s’abstenir. USHERETTE POURRAIT REPRESENTER LA CASAQUE GODOLPHIN

Fille de l’étalon maison Shamardal, Usherette évolue sous la casaque Godolphin. Elle dépend de l’effectif d’André Fabre et pourrait représenter ce dernier le 14 juin prochain. Lors de sa seule sortie, une épreuve pour inédites à Saint-Cloud le 30 mars, elle s’est imposée de peu mais battait Kataniya (Raven’s Pass).  La même Kataniya vient de remporter le Prix de Royaumont (Gr3). Cela ne suffira peut-être pas pour remporter le "Diane" mais cela lui confère une chance sérieuse, d’autant plus que les représentantes d’André Fabre ont toujours la faculté de progresser.

PHYSIOCRATE, LA FILLE DE DOCTOR DINO

Invaincue en deux sorties à Chantilly, Physiocrate (Doctor Dino) ne possède pas d’engagement dans le Prix de Diane Longines (Gr1). Mais le style de sa dernière sortie, dans le Prix de la Chapelle-en-Serval (B), pourrait inciter son entourage à la supplémenter. Un peu prise de vitesse au moment du démarrage, la pouliche s’était ensuite bien ressaisie pour remporter de très plaisante manière cette épreuve qui avait réuni un lot bien composé. Elle aura par ailleurs l’avantage d’avoir couru deux fois à Chantilly (sur le gazon). Reste à la famille Devin de débourser la somme de 66.000 euros pour supplémenter cette pouliche.

LES POULICHES ÉTRANGÈRES CONNUES

LES CAS D’OLORDA ET DE NIGHTFLOWER

Lauréate du Prix Vanteaux (Gr3) devant Vedouma, puis troisième dernièrement de Queen’s Jewel et de Wekeela dans le Prix Saint-Alary (Gr1), Olorda (Lord of England) aurait sa place au départ du "Diane".

Mais la pensionnaire de Michael Figge n’y est pas engagée et devrait donc y être supplémentée. Cela a été le cas pour assurer sa participation aux précités Prix Vanteaux et Saint-Alary. Mais l’addition sera ici plus chère, pour afficher 66.000euros. Nightflower (Dylan Thomas) aurait également toute sa place dans cette édition ouverte du Prix de Diane Longines (Gr1). Elle revendique en effet de bonnes "lignes" dans les courses françaises (où elle a été battue à deux reprises : une fois par Little Nightingale et l’autre par Desirée Clary). Elle vient d’ouvrir son palmarès dans un Gr2 à Hoppegarten, dans ce qui constitue une préparatoire au Prix de Diane allemand (Gr1), sur 2.000m. Évidemment, le Preis der Diana constituerait une suite logique pour la fille de Dylan Thomas, mais l’option française ne serait pas non plus incongrue.

PAS D’"AGA KHAN" ET DE "ROYER DUPRÉ" À L’HORIZON

Il s’agit bien sûr de rester prudent à dix jours de l’échéance. Mais, d’après nos ultimes pointages et nos informations collectées sur les champs de course, la casaque vert et rouge de Son Altesse l'Aga Khan pourrait être absente du Prix de Diane Longines (Gr1) 2015. Même constat au sein de l’effectif propre d’Alain de Royer Dupré, un des hommes habituellement forts des Oaks françaises.