Des images !

Autres informations / 04.06.2015

Des images !

« Tous les trois mois, je paie mon forfait de trente euros à Equidia afin de voir toutes les vidéos des courses passées en illimité, pour m’aider en tant que parieur. Faire le papier, c’est bien, mais regarder les vidéos en plus, c’est impératif en ce qui me concerne. Pour ceux qui travaillent dans le monde hippique ou qui parient des sommes importantes régulièrement, c’est une somme modique. Pour quelqu’un qui parie des petites pièces dans les cafés ou même celui qui ne connaît pas vraiment le monde des courses, c’est sans doute trente euros de trop. Il faudrait faire en sorte que les vidéos de toutes les courses soient disponibles gratuitement en ligne pour tout le monde, en France et ailleurs. C’est le cas chez moi, en Angleterre, où les vidéos sont mêmes intégrées dans les sites de paris, tels que Bet365 et Sky Bet par exemple. Vous pouvez tout consulter sur ces sites : les "pronos", le tirage des places à la corde, les jockeys, les casaques, les côtes… En plus, il est possible de consulter les vidéos des courses de référence gratuitement. Sur PMU.fr, on est dans le noir : des repères basiques et un court "prono". Et pourtant, on veut faire naître une nouvelle génération des turfistes et exploiter les nouvelles technologies ! Et il est possible d’aller plus loin.  Toutes les vidéos des hippodromes du Jockey Club en Angleterre sont disponibles en ligne gratuitement (http://www.thejockeyclub.co.uk/video/).

Le Dubai Racing Club met toutes les vidéos de Meydan sur Youtube en HD

(http://www.youtube.com/user/DubaiRacingMeydan/).

La France pourrait au moins mettre tous les Quintés, les Listeds et les Groupes sur Youtube. Equidia et France Galop le font pour quelques courses, mais ses vidéos sont parfois tronquées : on ne voit que la ligne droite. On pourrait aussi inclure le retour aux balances dans ces vidéos. France Galop a déjà pris l’initiative de créer des mini-sites web pour les grandes réunions comme le Prix du Jockey Club. C’est bien. On y trouve des infos sur l’accès à l’hippodrome, la restauration, les prix d’entrée… Mais on n’y trouve pas de vidéo sur les concurrents. Dimanche dernier on aurait dû voir les chemins pris par War Dispatch et Silverwave, valorisant les hippodromes comme Angers, Pornichet, Lyon-La Soie et Cagnes-sur-Mer. On connaissait depuis longtemps les concurrents de ce Prix du Jockey Club et cela n’aurait pas été difficile de supprimer les vidéos d’Epicuris au dernier moment ! Aux États-Unis, les principales vidéos étaient là pour les Preakness Stakes… Et voyant les Prep Races, comme le Sunland Derby du poulain Firing Line, cela donne des frissons ! Sur le site web du Prix de Diane, on peut revivre l’édition de 2014. Mais on pourrait aussi introduire la nouvelle génération des pouliches, avec des vidéos de Queen’s Jewel et Mojo Risin, pour ne citer qu’elles. »

Tristan Wootton