Epsom, l’alternative de luxe d’epicuris

Autres informations / 05.06.2015

Epsom, l’alternative de luxe d’epicuris

Chantilly, le Curragh ou Epsom ? Epicuris (Rail Link) est longtemps resté engagé dans le Prix du Jockey Club (Gr1) et dans le Derby d’Epsom (Gr1), tout en gardant un oeil sur l’Irish Derby (Gr1). Le pensionnaire de Christiane Head-Maarek est entré plusieurs fois dans les stalles, sans problème particulier,  lorsqu’il était accompagné par Nicolas Blondeau. En France, il n’est pas possible que ce dernier soit avec Epicuris derrière les stalles. En revanche, c’est possible en Angleterre. Voilà donc la principale raison qui a poussé son entourage à courir le Derby d’Epsom. Nicolas Blondeau sera donc derrière les stalles d’Epsom avec Epicuris. Maintenant, que va-t-il se passer une fois en course ? Epicuris est-il capable de remporter le Derby ? Il n’a couru qu’une fois cette année, finissant deuxième du Prix La Force (Gr3) derrière Silverwave (Silver Frost) qui a déçu dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Il a bien travaillé en vue de ce Derby et la distance ne devrait pas le déranger. Il est bien équilibré, condition indispensable pour bien faire à Epsom. Sur le papier, il a sa chance pour une place. Mais dans ce Derby ouvert, tout est possible.

GOLDEN HORN, LE VAINQUEUR DES DANTE STAKES

Les Dante Stakes sont la principale préparatoire au Derby d’Epsom. Mais paradoxalement, les poulains qui ont fait le doublé sont rares. Le dernier en date est Authorized en 2007… La tâche qui attend le favori du Derby, vainqueur des Dante, Golden Horn (Cape Cross), n’est donc pas simple. Mais les statistiques sont faites pour être démenties. Invaincu en trois courses, Golden Horn a gagné son maiden à 2ans, une Listed pour sa rentrée et les Dante Stakes. Après avoir attendu à l’arrière-garde dans ce Gr2, il a été décalé en dehors et est venu l’emporter facilement. Ses limites sont inconnues et avec quelques progrès, il est logique de voir en lui le favori du Derby 2015.

JACK HOBBS ET ELM PARK, LES DAUPHINS DE GOLDEN HORN

Chez les bookmakers, les opposants à Golden Horn sont Jack Hobbs (Halling) et Elm Park (Phoenix Reach), soit ses deux suivants immédiats dans les Dante Stakes. Comme Golden Horn, Jack Hobbs est entraîné par John Gosden. Après sa deuxième place derrière son compagnon d’entraînement, il a été acquis par Godolphin. Il a bien travaillé et progressé depuis, mais il est barré par Golden Horn sur l’impression visuelle laissée à York. Elm Park devrait progresser sur sa rentrée, mais il aurait apprécié une piste plus souple qu’elle ne le sera à Epsom.

TROIS REPRESENTANTS DE COOLMORE

Les espoirs de Derby de Coolmore n’ont pas convaincu ce printemps et l’entité irlandaise s’est donc rabattue sur des poulains moins confirmés au plus haut niveau. Il s’agit de Giovanni Canaletto (Galileo), deuxième des Gallinule Stakes (Gr3), associé à Ryan Moore, Hans Holbein (Montjeu), lauréat du Chester Vase (Gr3) avec Ryan Moore, mais cette fois monté par Seamie Heffernan et Kilimanjaro (High Chaparral), courageux gagnant du Derby Trial Stakes (L) à Lingfield. Sur le papier, ces trois concurrents n’ont pas montré suffisamment de classe pour dominer Golden Horn. Mais ils seront logiquement plébiscités, eu égard à la réussite de leur entraîneur, Aidan O’Brien, dans ce Derby.