Fly on the night, la nouvelle bombe italienne

Autres informations / 29.06.2015

Fly on the night, la nouvelle bombe italienne

C’est

l’une des deux pouliches invaincues au départ du Prix du Bois (Gr3) qui s’est

imposée, mais pas celle que l’on attendait…Fly on the Night (Equiano) arrivait

d’Italie avec deux succès faciles. Elle a conservé ce score parfait à la

manière des forts. Vite sortie de sa stalle, la pouliche de Pietro Sinistri a

animé les débats, calée contre le rail, en compagnie de Goona Chope (Namid),

qui s’est énervée dans sa boîte avant qu’elle ne s’ouvre. À deux cents mètres

du poteau, quand Goona Chope commençait à céder, Fly on the Night a placé une

belle accélération. Elle s’est alors mise hors de portée du retour de Tourny

(Country Reel), qui avait pris le sillage de Gonna Chope, et de Du Pyla

(Vertigineux), un moment pris de vitesse avant de ressaisir. Pietro Sinistri,

le propriétaire de la pouliche, nous a expliqué son histoire en compagnie de

son entraîneur, Attilio Giorgi : « Elle a gagné à deux reprises facilement en

Italie et nous aurions pu courir une nouvelle fois là-bas. Mais avec les

incertitudes liées à la grève, nous avons préféré venir en France. Elle est sur

place depuis une semaine, chez Alessandro Botti. Chantilly est un endroit

magnifique, pour les chevaux mais aussi pour nous ! Il est possible qu’elle

reste sur place jusqu’au Prix Robert Papin, le 26 juillet. Nous allons y réfléchir.

»

QUI EST

CETTE FLY ON THE NIGHT ?

La

pouliche restait sur un succès dans une Listed à Rome, le Prix Alessandro

Perrone, où elle avait sauté une ombre à quatre cents mètres du poteau. La

"ligne" de cette Listed s’est confirmée à Milan où sa dauphine, La

Vacanza (Aussie Rules), a dominé une autre Listed, le Prix Vittorio Crespi.  Fly on the Night est une petite boule de

muscles, avec un pedigree de vitesse, et lors de ses débuts, elle s’était

envolée en 57’’45 sur 1.000m. Luca Maniezzi, qui l’a montée lors ses deux

victoires en Italie, avait dit après sa Listed : « Jusqu’à maintenant, je lui

ai demandé de galoper plus doucement, pas plus vite ! »Le propriétaire de Fly

on the Night, Pietro Sinistri, est revenu aux courses après huit ans d’absence

en achetant cette pouliche pour 6.000 euros lors du book 3 de Tattersalls. Les courses

françaises ne sont pas une découverte pour lui. Son champion Sec Mo, gagnant du

Derby du Trot, avait participé au Prix d’Amérique et au Criterium de Vitesse en

1997, ainsi qu’au Prix de France 1999 avec trois disqualifications à la clé !

Le dernier cheval italien à avoir gagné un Groupe en France était Blu

Constallation (Orpen), gagnant du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) en 2010.

L’Italie possède donc une nouvelle très bonne 2ans, capable de briller dans les

Groupes en France, après Omaticaya (Bernstein) récemment. Cette dernière

s’était classée deuxième du Prix Robert Papin (Gr2) de Vorda (Orpen) en 2013.

TOURNY

PREMIERE FRANÇAISE

Derrière

l’autoritaire lauréate, Tourny, qui avait bien gagné à Longchamp, a confirmé en

prenant une bonne deuxième place. Sylvain Vidal, manager des intérêts hippique

de Gérard Augustin-Normand, nous a dit : « Nous sommes très contents de sa

course et il est possible qu’elle aille maintenant sur le Prix Robert Papin.»

Du Pyla s’est bien ressaisi pour prendre la troisième place, après avoir eu du

mal à se mettre dans la course. Christian Scandella a analysé : « Il a fait un

mauvais départ, puis une faute à mi-parcours et il est battu par des chevaux

plus "vite" que lui. Nous ne savons pas encore sur quoi nous allons

emmener le poulain pour la suite du programme. Nous allons analyser cette course

et décider avec mes associés. »

UN

PEDIGREE DE VITESSE

Issue de

l’excellent sprinter Equiano, Fly of the Night est issue d’une fille de Green

Desert, Midnight M, qui a peu couru, sans se distinguer. C’est en revanche une

soeur de Miss Anabaa (Anabaa), gagnante des Ballyogan Stakes (Gr3). La

troisième mère de la pouliche a produit un bon cheval de vitesse, Owington,

gagnant d’un July Cup (Gr1) dans les années 90.

 

PRIX Du

BOIS

Gr3 -

Plat - 80.000€ - 1.000m

Pour

poulains entiers, hongres et pouliches de 2 ans. Poids : 56 kg. Le gagnant

d'une course de Groupe portera 3 kg.

 1re FLY ON THE NIGHT (54,5) F2

(Equiano

& Midnight M)

Pr/P.

Sinistri

El/Natton

House Thoroughbred

Ent/A.

Giorgi - J/U. Rispoli

 2E TOURNY (54,5) F2

(Country

Reel & Maka)

Pr/G.

Augustin-Normand

El/Haras

du Logis

Ent/P.

Bary - J/G. Benoist

Arqana, Deauville,

novembre 2014, yearling, 32.000 €, haras du Logis à Sylvain Vidal

 3e Du PYLA (56) M2

(Vertigineux

& Do I Worry)

Pr/A.

Canavero - El/M. Yves Frémiot

Ent/C.

Scandella - J/M. Guyon

Osarus,

La Teste, septembre 2014, yearling, 12.000 €, haras d’Ayguemorte à Christian

Scandella

Autre(s)

partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Goona Chope, Rive Neuve, Range of

Knowledge, Be Bop Tango, Its In The Rain. Tous couru (8). (Turf) Bon souple.

0'58"28. Ecarts : 1 1/4 - 1/2 - TETE.