French encore, l’indicateur français

Autres informations / 17.06.2015

French encore, l’indicateur français

Alors que les Coventry Stakes (Gr2) viennent de couronner Buratino (Exceed and Excel) sur les 1.200m d’Ascot, les Norfolk Stakes (Gr2) vont désigner le successeur de Baitha Alga (Fast Company), No Nay Never (Scatt Daddy) et Reckless Abandon (Exchange Rate), les trois derniers lauréats de cette épreuve. Les deux derniers cités ont ensuite remporté le Darley Prix Morny (Gr1) à Deauville. Cette année, il faut suivre la performance de French Encore (Showcasing), qui vient d’être vendu à la Goffs London Sale pour 130.000 livres sterling à Debbie Mountain, pour le compte d’Hassan Al Abdulmalik. French Encore va étrenner ses nouvelles couleurs, tout en restant sous l’entraînement de James Moore. Pour ce dernier, French Encore a remporté le Prix du Début (F) à Saint-Cloud, devant Noce (Le Havre), avant de se classer troisième derrière Spanish Romance (Rip van Winkle) et Du Pyla (Vertigineux) dans le Prix du Mont de Pô (A) à Chantilly. Spanish Romance doit courir vendredi les Albany Stakes (Gr3) à Ascot, comme d’ailleurs une autre pouliche française estimée, Elegant Supermodel (Lope de Vega). Pour sa dernière sortie, French Encore a remporté facilement une course pour novice à Bath. Mais ces "lignes" françaises n’ont visiblement pas convaincu les bookmakers anglais. Ils lui préfèrent largement King’s of Rocks (Acclamation) qui vient de dominer, par cinq longueurs, le lauréat des Coventry Stakes, Buratino. Le deuxième favori, Log out Island (Dark Angel), vient de gagner pour ses débuts, face à des chevaux qui avaient déjà couru, dont Buratino qui terminait troisième (son plus mauvais classement), à plus de cinq longueurs du lauréat. Autant dire que la tâche pour French Encore s’annonce compliquée pour briller à un tel niveau.