Gaius caesar sacré meilleur 3ans en suisse

Autres informations / 21.06.2015

Gaius caesar sacré meilleur 3ans en suisse

Gaius Caesar (Soldier of Fortune) s’est imposé dans l’édition 2015 du Derby Suisse, aux termes d’une fin de course époustouflante. Cette "A"avait des allures de Groupe sur le plan de son allocation. Le pensionnaire de Waldemar Hickst a pris la tête de la course dès le premier tournant. Vincent Cheminaud, qui le montait pour la première fois, a commencé à solliciter Gaius Caesar dans la fausse ligne droite, pour anticiper le sprint final. À noter qu’il s’agit de la première sortie étrangère de Vincent Cheminaud, qui ne se contente déjà plus de l’Hexagone et effectue un déplacement payant ce dimanche.

UNE ARRIVEE SERREE

Ils étaient quatre sur la même ligne au passage du poteau d’arrivée. Après quelques instants, le verdict de la photo est tombé : c’est Gaius Caesar qui remporte cette édition, en résistant au bon retour de Spring Leaf (Footstepsinthesand), seule pouliche et favorite de la course. Gaius Caesar restait sur deux victoires successives avant son sacre dans le Derby. Son dernier succès avait été obtenu sur l’hippodrome de Longchamp dans le Prix de Pantin (E). Ce jour-là l’élève du haras du Logis Saint-Germain avait fait un "truc"dans le sprint final. Alors qu’il semblait battu, il avait su redonner un coup de reins et s’était montré courageux pour décrocher le deuxième succès de sa carrière. Le Derby suisse a été remporté par Oak Harbour (Sinndar) en 2014. Ce pensionnaire d’Alain de Royer Dupré portait la casaque de Peter Baumgartner. Il avait par la suite répété en remportant le St. Leger Suisse (D) sur l’hippodrome d’Avenches.

SPRING LEAF A MANQUE DE QUELQUES METRES

Spring Leaf (Footstepsinthesand) a été achetée pour ce rendez-vous par Peter Baumgartner, tenant du titre dans la plus belle épreuve helvète de l’année. Ce sportsmen voyait en elle son septième lauréat de Derby. Après avoir évolué en dernière position, la pensionnaire de Stéphane Wattel s’est rapprochée dans la fausse ligne droite. Elle a été contrainte de voyager à l’extérieur dans l’ultime virage. La fille de Footstepsinthesand n’a pas eu le temps de revenir pour remporter cette course, malgré un beau passage à deux cents mètres du but. Spring Leaf laisse un goût amer à l’issue de cette arrivée, car elle semblait avoir la classe suffisante pour l’emporter, même si elle a penché sur sa droite dans la phase finale. Spring Leaf restait sur une deuxième place dans le Prix Pénélope (Gr3) de Queen’s Jewel (Pivotal). Cette dernière s’est imposée un mois plus tard dans le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary( Gr1). Dans ce même Gr3, Spring Leaf devançait Princess Charm (Rip van Winkle), lauréate du Prix Rose de Mai (L). Si Sprinf Leaf n’a pas réussi à s’imposer dans ce Derby, elle présente tous les atouts pour pouvoir réaliser de bonnes performances cette année.

DES ACCESSITS D’HONNEUR

La deuxième place est occupée par Cayambe (Blue Canari) pour l’entraînement de Henri-Alex Pantall, qui a déjà remporté à plusieurs reprises ce Derby. Jungleboogie (Nicaron), le premier poulain entraîné en Suisse de l’épreuve, se classe troisième. Il est sous la responsabilité de Christian von der Recke. Il restait sur deux succès au niveau handicap et était rallongé pour la première fois. Force est de constater que ce rallongement de distance lui aura été bénéfique. À noter que les pères de Cayambe et Jungleboogie sont des fils d’Acatenango (Surumu).

LA SOUCHE DE KONAFA

Gaius Caesar a été présenté foal par le haras du Logis Saint-Germain aux ventes d’élevage d’Arqana. Il a été acheté par Panorama Bloodstock pour 12.000 euros. Quelques mois plus tard, Gaius Caesar est repassé aux ventes, cette fois-ci yearling et a été racheté 32.000 euros. Il faut remonter à la deuxième mère du lauréat, Carnet Solaire (Sharpen Up), pour retrouver du caractère gras. Cette dernière est lauréate d’une Listed aux États-Unis et placée de course principale en France. Elle a produit Beyond the Sun (Kingmanbo) qui a bien produit après avoir pris deux accessits d’honneur dans des Listed-races. La troisième mère de Gaius Caesar, la canadienne Konafa (Damascus), a terminé deuxième des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1). Au haras, elle a donné Keos (Riverman), lauréat des Prix de Seine-et-Oise (Gr3) et de Ris-Orangis (Gr3), devant Dyhim Diamond (Night Shift). La saison suivante, Keos remportait une seconde fois le Prix de Ris-Orangis (Gr3) et un Gr2 à Baden-Baden, dans lequel il devançait les futurs étalons Tertullian et Areion. Les autres principaux lauréats de Konafa sont Korveya (Riverman) et Proskona (Mr Prospector), toutes deux lauréates de Gr3 en France. La première cité étant la mère de Hector Protector (Woodman).