La meilleure, c'est ervedya

Autres informations / 19.06.2015

La meilleure, c'est ervedya

Les chevaux entraînés en France ont prouvé, lors de ce meeting de Royal Ascot, qu’ils dominaient sur le mile la hiérarchie des milers d’âge et des pouliches de 3ans, le meilleur poulain de 3ans sur cette distance étant l’irlandais Gleneagles (Galileo). Trois jours après la victoire de Solow (Singspiel) dans les Queen Anne Stakes (Gr1), Ervedya (Siyouni) a dominé les Coronation Stakes (Gr1) face aux meilleures anglaises et irlandaises de sa génération. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget a offert une première victoire de Gr1 à Royal Ascot à son entraîneur. Belle et calme au rond, Ervedya a été placée parmi les dernières par Christophe Soumillon. Le jockey a fait preuve de sang-froid durant la course. Il ne s’est jamais inquiété et a attendu le dernier moment pour lancer sa pouliche. Il a certainement gagné la course en faisant le choix de se rapprocher au sein du peloton, filant Ryan Moore et Found (Galileo) le plus longtemps possible. Une fois le jour trouvé, Ervedya a bien accéléré et a fait preuve de courage pour résister à Found, qui n’a rien lâché. Venue en pleine piste, Lucida (Shamardal) a très bien fini pour prendre la troisième place,  mais trop tard.

ERVEDYA EST LA MEILLEURE POULICHE EUROPEENNE SUR 1.600M

En remportant ces Coronation Stakes, Ervedya montre qu’elle est bien la meilleure pouliche européenne de 3ans sur le mile. Elle bat notamment Lucida (Shamardal), très bonne deuxième des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1) pour sa rentrée, et Found, meilleure pouliche européenne de 2ans en 2014, gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1). Rappelons que les gagnantes des 1.000 Guinées anglaises et irlandaises, Legatissimo (Danehill Dancer) et Pleascach (Teofilo), ont évolué récemment sur 2.400m,  concluant respectivement deuxième des Oaks d’Epsom et deuxième des Ribblesdale Stakes (Gr2).

UN PREMIER GR1 A ROYAL ASCOT POUR JEAN-CLAUDE ROUGET

Après la victoire d’Ervedya, Jean-Claude Rouget était visiblement très ému. Il décroche sa première victoire de Gr1 lors du meeting de Royal Ascot. Il n’était pas passé loin de la victoire en 2014, lorsque la regrettée Lesstalk in Paris (Cape Cross) avait conclu deuxième de ces Coronation Stakes. « C’est terrible ! », s’est exclamé l’entraîneur après la course, nous déclarant : « Je n’ai pas eu trop peur aujourd’hui en regardant la course. Christophe Soumillon a parfaitement monté la jument et je sais qu’il la connaît par coeur. »L’entraîneur a ajouté : « Depuis quelques années, je viens ici avec de bons chevaux. S’imposer dans un Gr1 à Royal Ascot, c’était un rêve. Après sa victoire dans la Poule d’Essai, j’avais fait de ces Coronation Stakes son objectif de l’année. Je ne pensais pas au Prix de Diane Longines pour elle. J’avais juste cette course dans l’esprit. Je voulais gagner un Gr1 à Ascot et c’est désormais le cas. J’aime cet endroit. J’ai travaillé avec Ian Balding et Paul Cole en Angleterre, c’est un endroit qui est important pour moi. »

« LA PLUS FORTE MENTALEMENT »

Jean-Claude Rouget parle d’Ervedya avec les yeux de l’amour. La pouliche n’a jamais déçu depuis ses débuts au premier semestre de ses 2ans. Elle continue de répondre présent. « Je sais qu’elle est la meilleure parce qu’elle a un mental exceptionnel. Elle a de la classe et, mentalement, elle est extraordinaire. Je n’étais pas anxieux, je savais qu’elle donnerait tout. Je craignais juste qu’elle soit surprise par le rythme des courses anglaises. Cela peut déboussoler un cheval. Mais elle a le mental et le physique, c’est une championne. Je ne sais pas encore quelle sera sa prochaine sortie, mais elle ira certainement vers Deauville.»

« ELLE EST PARFAITE »

Christophe Soumillon a monté une course parfaite pour porter Ervedya à la victoire. Sa décision de plonger au sein du peloton et de pister Found, plutôt que de venir à l’extérieur, est l’un des facteurs déterminants de la victoire d’Ervedya. La pouliche doit en effet être cachée au maximum pour placer sa pointe de vitesse.  Le jockey a expliqué : « J’ai eu la chance d’avoir pu trouver l’ouverture au sein du peloton. Je savais qu’elle risquait de ne pas tenir les 1.600m d’Ascot, donc je ne voulais pas virer en épaisseur. Je savais que la pouliche d’Aidan O’Brien [Found, ndlr] était au "top" aujourd’hui et elle nous avait battus l’an passé. Lorsque j’ai vu que Found était bien placée, je me suis dit qu’il était mieux de la suivre et je pense que c’est grâce à cela qu’Ervedya gagne aujourd’hui, car si j’étais venu à cinq cents mètres en épaisseur, je ne suis pas certain qu’elle aurait pu accélérer et poursuivre son accélération jusqu’au bout. La piste est particulière et nous ne savions pas s’y elle allait s’y adapter. Maintenant, nous savons. Elle va sur tous les terrains, toutes les distances, en ligne droite ou avec tournant. Elle est parfaite et a un tempérament exceptionnel. C’est pour cela qu’elle pouvait venir ici et faire de grandes choses. »

UNE PREMIERE VICTOIRE DE GROUPE EN ANGLETERRE POUR SIYOUNI

L’étalon des Aga Khan Studs, Siyouni (Pivotal), remporte un premier succès de Groupe en Angleterre, et qui plus est, de Gr1, dans ces Coronation Stakes (Gr1). Son Altesse l’Aga Khan était lui aussi très ému après cette victoire. Il nous a déclaré : « C’est fantastique. Christophe Soumillon a monté une course magnifique. Ervedya est une battante, mais elle ne peut pas aller devant, elle a besoin d’attendre. C’est aussi merveilleux pour Siyouni, bien entendu, après ses très bons résultats en France, et pour toute la famille de la pouliche, pour l’élevage. C’est une souche qui remonte au temps de mon grand-père. »

FOUND DE RETOUR A SON MEILLEUR NIVEAU

Meilleure pouliche de 2ans européenne en 2014, Found avait déçu cette année. Cependant, la pouliche avait rencontré de petits problèmes de santé durant l’hiver et n’avait pas pu avoir la meilleure des préparations. Son entourage avait préféré faire l’impasse sur les 1.000 Guinées de Newmarket. Elle restait sur une deuxième place dans les 1.000 Guinées d’Irlande, après avoir conclu deuxième d’un petit Gr3 au Curragh pour sa rentrée. La présence de Found était assez surprenante, dans le sens où la pouliche était attendue au départ des Oaks d’Epsom. Son entourage avait même longtemps hésité à la supplémenter dans le Derby. Elle montre de gros progrès ce vendredi. Aidan O’Brien était ravi de revoir sa pouliche au meilleur niveau : « Elle a magnifiquement couru aujourd’hui. C’est une pouliche de classe, du niveau Gr1. Nous sommes très contents de sa course et elle devrait continuer à progresser. Le plan était de lui donner trois courses au printemps, puis un peu de repos. Elle devrait revenir à l’automne, certainement sur plus long. »

LUCIDA NE DEMERITE PAS

Troisième à une demi-longueur de Found, Lucida a fini fort. Elle aurait certainement été encore plus dangereuse si elle n’avait pas dû venir à l’extérieur, perdant un terrain précieux. Munie de bouchons dans les oreilles, elle court très bien ce vendredi et confirme sa deuxième place dans les 1.000 Guinées. Lucida ne devrait pas tarder à remporter une belle épreuve sur le mile. C’est ce qu’a expliqué John Ferguson, bloodstock advisor du cheikh Mohammed Al Maktoum: « Elle était deuxième dans les Guinées et elle n’est battue que d’une demi-longueur dans les Coronation Stakes. Les 1.600m sont une distance parfaite pour elle et ses résultats parlent pour elle. Elle trouvera son jour. »

UNE FILLE D’ELVA

Elva (King’s Best), la mère d’Ervedya, s’était classée deuxième du Prix Vanteaux (Gr3). Elle a déjà produit un gagnant, Elmal (Dalakhani). La quatrième mère d’Ervedya est Euliya, gagnante du Prix de Royallieu (Gr3 à l’époque).

LES POULES D’ESSAI À L’HONNEUR À ROYAL ASCOT

Deux Grs1 se disputaient ce vendredi à Ascot : le Commonwealth Cup et les Coronation Stakes. Les deux gagnants de ces épreuves viennent de Longchamp et de ses Poules d’Essai. Ervedya est la gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches et Muhaarar, gagnant du Commonwealth Cup, avait conclu huitième de la Poule d’Essai des Poulains après un mauvais parcours et sur une distance trop longue.

 

 

CORONATION STAKES

Gr1 - Plat - Femelles - 481.448€ - 1.600m

Pour pouliches de 3 ans. Poids : 57 kg.

 1RE ERVEDYA (57) F3

(Siyouni & Elva)

Pr/S.A. Aga Khan - El/S.A. Aga Khan

Ent/J.-C. Rouget - J/C. Soumillon

 2E FOUND (57) F3

(Galileo & Red Evie)

Pr/M. Tabor&D.Smith&Mme Magnier - El/Roncon Ltd

Ent/A.-P. O'Brien - J/Ryan Moore

 3E LUCIDA (57) F3

(Shamardal & Lura)

Pr/Godolphin - El/Darley Stud Management Co

Ent/J.-S. Bolger - J/Kevin.J Manning

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Miss Temple City, Arabian Queen, Sperry, Irish Rookie, Local Time, Yasmeen. Tous couru (9). (Turf) 1'38"46. Ecarts : ENC - 1/2 - 1 1/4.