La rivière du huit à l’étude

Autres informations / 01.06.2015

La rivière du huit à l’étude

Un peu moins d’une heure avant la première épreuve du programme, lundi à Auteuil, Jean-Paul Gallorini, Guy Cherel et Jacques Ricou, accompagnés de Jean d’Indy, vice-président de France Galop, et de Stéphane de Veyrac, régisseur de l’hippodrome, ont inspecté la rivière du huit. Sujet à plusieurs chutes, cet obstacle pourtant pas très haut a « une toute petite barre d’appel qui n’est pas très visible, et les chevaux se "cassent le dos" », nous a précisé Guy Cherel. De son côté, Jacques Ricou a dit : « La réunion que nous avons eue au sujet de la rivière du huit visait à réduire les risques au maximum. Nous nous sommes donc réunis dans le but de sécuriser l’obstacle. »Jean d’Indy nous a expliqué : « La rivière du huit était un peu critiquée car elle occasionnait des chutes et des sauts peu orthodoxes. Nous avons donc consulté les représentants des différentes associations. Maintenant, nous allons soumettre des plans de cet obstacle au Conseil de l’obstacle de façon à rendre la rivière du huit plus conséquente, pour qu’elle soit respectée. »