Le grand espoir full mast fait son retour

Autres informations / 05.06.2015

Le grand espoir full mast fait son retour

Full Mast (Mizzen Mast) a réalisé une exceptionnelle carrière à 2ans. Invaincu en trois sorties, avec à son actif le Prix des Chênes (Gr3) et le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), en bénéficiant il est vrai dans ce dernier de la rétrogradation de Gleneagles (Galileo), il effectue ce samedi une rentrée naturellement très attendue. Il faut surtout parler de retour différé, car il a dû composer avec des tracas de santé (en l’occurrence apparition d’un suros après avoir reçu un coup). Ces retards l’ont empêché de participer à la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), voire aux 2.000 Guinées (Gr1). Dans la première ou dans les secondes, il aurait certainement été très en vue. Poulain musculeux et harmonieux, Full Mast compte donc à son tableau de chasse Territories (Invincible Spirit), deuxième du "Lagardère", et Gleaneagles, troisième. Soit tout simplement les deux premiers (dans l’ordre inverse) des récents 2.000 Guinées. Malgré tout, cet élément de premier plan n’aura pas la partie facile lors de ce retour face à des poulains plus expérimentés, plus endurcis et à la forme irréprochable. Pour lui barrer la route du succès, on pense d’abord à De Tréville (Oasis Dream). Ce fils de la lauréate de Gr1 Dar Re Mi est raccourci par André Fabre après avoir évolué dans le registre 1.800/2.000m. les deux dernières fois. Il vient de conclure deuxième du Prix de Guiche (Gr3), s’intercalant entre War Dispatch (War Front) et Piment Rouge (Evasive). Difficile de proposer plus belle ligne puisque ces deux concurrents viennent de se classer respectivement troisième et quatrième du Prix du Jockey Club. Après plusieurs essais sur plus long, Almanaar (Dubawi) semble être au mieux sur le mile. Il vient de le prouver en remportant le Prix de Pontarmé (L) à Saint-Cloud. Il retrouvera ce samedi celui qui avait terminé à une longueur et demie derrière lui, l’espagnol Delfmar (Delfos). Cornwallville (Makfi) redescend de catégorie après avoir tenté sa chance dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1).  Pour sa rentrée, il avait fait sien le Prix F.B.A. - Aymeri de Mauleon (L) à Toulouse. Décideémment, aucun des quatre rivaux de Full Mast ne peut être radicalement occulté.