Le grand retour de grey lyon

Autres informations / 19.06.2015

Le grand retour de grey lyon

Envisagé pour le Derby d’Epsom (Gr1), Grey Lion (Galileo) a dû mettre ses ambitions classiques de côté, en raison de problèmes de santé. Le poulain a en effet souffert d’une maladie qui l’a également empêché de courir à Sandown fin avril. Le gris reste donc sur sa rentrée victorieuse à Saint-Cloud, fin mars. Mais même s’il n’est pas à cent pour cent de ses moyens, il doit gagner une course telle que le Prix Ridgway (L). Iceberg (Shamardal) alterne le bon et le moins bon. Quand tout se passe bien, il est capable de grandes choses, comme il l’avait montré dans le Prix François Boutin (L), l’été dernier à Deauville, et même récemment dans le convoité Prix Georges Trabaud (L), pour son essai sur 2.000m. Canndal (Medicean) est l’un des plus aguerris du lot. Après avoir gagné sa course B, il a terminé troisième du Prix Hocquart  (Gr3). Cette performance lui donne le droit d’émettre des ambitions de victoire. Gibeon (Cape Cross) a encore plus d’expérience. Ce pensionnaire de Richard Hannon s’est endurci à l’école des gros handicaps anglais. Si son entraîneur fait le déplacement, il faut y voir un signe. Jean-Claude Rouget a pris son temps avec Zafiro (Sageburg), qui vient de gagner une bonne course B à Toulouse, devant Marsile (King’s Best), qu’Iceberg avait aussi battu à Chantilly. Sa seule défaite a eu pour cadre la piste de Saint-Cloud et une course remportée par Migwar (Sea the Stars), un poulain qui galope. Il peut mettre tout le monde d’accord. Enfin l’allemand Palace Prince (Aerion) descend de catégorie après avoir échoué au niveau des Groupes. Il avait déjà gagné sa Listed à 2ans.