Le haras des capucines en verve à l’international

Autres informations / 09.06.2015

Le haras des capucines en verve à l’international

Nés et élevés au haras des Capucines, Triple Threat (Monsun) et Yang Tse Kiang (Kahyasi) viennent de s’illustrer sur le sol étranger. Avant de s’exprimer sur d’autres continents, ces deux élèves du haras des Capucines s’étaient illustrés dans l’Hexagone. Triple Threat (Monsun) a remporté sa course B à 2ans en 2012. L’année suivante, il s’est adjugé, lors de sa rentrée, le Prix La Force (Gr3). Il a ensuite remporté de brillante manière le Prix Eugène Adam (Gr2) « sur une très belle pointe », nous a confié son éleveur, Éric Puérari. Pour sa première sortie outre-Atlantique, dimanche dernier, le bai brun a directement ouvert son palmarès au niveau Groupe, en faisant siens les Monmouth Stakes (Gr2). Triple Threat est le dernier (et meilleur) produit de sa mère Drei (Lyphard). L’autre ambassadeur des Capucines en verve se nomme Yang Tse Kiang (Kahyasi). Ce dernier a débuté sous l’entraînement de Richard Chotard pour lequel il a remporté le Prix Coaraze (B) à 2ans à Maisons-Laffitte en 2011. Il a conclu sa saison initiale en raflant le premier accessit du Prix de Condé (Gr3). L’année suivante, ce fils de Kahyasi exceptionnellement "précoce" a effectué sa rentrée ans le Prix du Lieutenant (B) sur la "fibrée" de Chantilly, qu’il a remporté, en vue de se produire à Dubaï. Il prendra part à l’UEA Derby (Gr2), sa première sortie étrangère, s’y classant bon deuxième de Daddy Long Legs (Scat Daddy). Exporté ensuite à Hongkong, il y est resté quasiment deux ans sans véritablement y percer – en dépit d’un succès à Sha Tin. Depuis quelques mois, il évolue en Australie. Il s’y plaît puisqu’il y compte déjà trois victoires. Ce mardi, il a décroché son plus beau titre austral dans une Listed-Race à Rosehill.