Le programme de solow et des fers de lance de l’écurie wertheimer & frère

Autres informations / 25.06.2015

Le programme de solow et des fers de lance de l’écurie wertheimer & frère

Gagnant

des Queen Anne Stakes (Gr1), Solow (Singspiel) a démontré qu’il était bien le

meilleur miler européen, si ce n’est du monde. Le pensionnaire de Freddy Head

devrait continuer en 2015 sur le créneau du mile. 

LE CLASH

AVEC GLENEAGLES DANS LES QATAR SUSSEX STAKES (GR1)

Comme

Freddy Head nous l’avait annoncé à Royal Ascot, Solow devrait retourner en

Angleterre pour sa prochaine sortie, à Goodwood, pour les Qatar Sussex Stakes

(Gr1), le 29 juillet prochain. Cette course est aussi le prochain objectif de

Gleneagles (Galileo), meilleur miler européen de 3ans, auteur du doublé dans

les "Guinées" anglaises et irlandaises et gagnant des St James’s

Palace Stakes (Gr1), à Royal Ascot. Les Sussex Stakes vont donc à nouveau se

poser comme épreuve permettant d’établir la hiérarchie entre les 3ans et les

chevaux d’âge sur 1.600m : ce fut le cas en 2014, lorsque Kingman (Invincible

Spirit) battait Toronado (High Chaparral). Freddy Head nous a expliqué : «

Solow va très bien. Il est bien revenu de Royal Ascot. Il est comme à son

habitude. Son prochain objectif, ce sont les Qatar Sussex Stakes (Gr1),  face à Gleneagles. Ce sera une vraie course !

Gleneagles a montré qu'il est un très bon cheval. Cependant, il a eu quelques

vraies courses cette année, avec les "Guinées" anglaises et

irlandaises ainsi que les St James’s Palace Stakes. Il gagne à chaque fois

facilement mais, finalement, ses victoires ne sont pas aussi faciles que cela

en a l’air. »

LES QUEEN ELIZABETH II STAKES A L’AUTOMNE

À

l’automne, le principal objectif de Solow se situera à nouveau en Angleterre.

Le gris devrait revenir à Ascot pour les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), à

nouveau sur 1.600m. Une tentative sur 2.000m n’est pas exclue, même si elle

s’annonce plus improbable. Freddy Head a ajouté : « En principe, son prochain

objectif sera les Queen Elizabeth II Stakes ou les Champions Stakes. Il

pourrait auparavant effectuer une rentrée dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein

(Gr2), qu’il a remporté en 2014. J’ai une préférence pour les "Queen

Elizabeth II", une course sur le mile que j’ai remportée l’an dernier avec

Charm Spirit. De plus, il connaît désormais le parcours des 1.600m d’Ascot. Le

terrain est souvent assoupli au mois d’octobre à Ascot et cela sera aussi un

avantage pour nous. » Et après ? Il se pourrait bien que Solow fasse sa dernière

sortie de l’année dans les "Queen II" : « Après cela, il pourrait

partir au repos. Il y a le Hong Kong Mile, mais cela est douteux. Il y a aussi

le Queen Elizabeth II Cup (Gr1) au Japon, une course qui est richement dotée.

Mais nous n’allons pas tout courir avec lui. » L’entourage de Solow souhaite

préserver le cheval, dans l’optique de le faire durer. Il a déjà eu une longue

campagne, devant préparer Dubaï et le Dubai Turf (Gr1) en début d’année. C’est

ce que nous a expliqué Pierre-Yves Bureau, manager des intérêts de l’écurie

Wertheimer & Frère : « C’est assez logique. Solow a déjà eu quatre courses

cette année et nous voulons le respecter. Il n’a pas vraiment eu de repos cet

hiver, devant reprendre l’entraînement assez tôt pour préparer Dubaï. À ce jour,

ce sont les plans. Nous sommes le 25 juin, donc il peut y avoir des évolutions,

mais nous voulons vraiment le respecter. »

UN

RALLONGEMENT SUR 2.000M DANS LE FUTUR ?

Solow

est la nouvelle star du mile, mais le cheval est capable de faire plus. Il est gagnant

du Dubai Turf sur 1.800m, du Prix d’Ispahan (Gr1) sur 1.850m et s’est imposé

dans une "B" l’an dernier sur 2.100m. Solow pourrait-il briller au

plus haut niveau sur 2.000m ? Freddy Head nous a expliqué : « Nous verrons plus

tard en ce qui concerne les 2.000m. Je crois en tout cas qu’il pourrait tenir

cette distance. C’est un cheval qui a beaucoup de vitesse et, plus que la

distance, je crois au rythme des courses. Je pense que les Américains ont

raison : plus la distance s’allonge, plus il faut aller vite. »Pierre-Yves

Bureau a ajouté : « Les 2.000m peuvent être une possibilité pour l’avenir. Mais

cela dépendrait de plusieurs facteurs, comme par exemple de l’opposition qu’il

trouverait sur ce type de distance. S’il venait à être rallongé, ce serait un

nouveau challenge. Mais rien n’est décidé. » Le programme sur 2.000m en Europe

et à l’international propose différentes opportunités. Quelques-unes des

courses les plus richement dotées au monde se disputent sur cette distance :

c’est le cas du Dubai World Cup ou du Breeders’Cup Classic (Grs1), par exemple.

Mais, outre la distance, ces deux Grs1 posent un autre problème : elles se

disputent sur la surface très particulière du dirt.

QUEEN’S

JEWEL AU REPOS

Queen’s

Jewel (Pivotal) était la grande favorite du Prix de Diane Longines (Gr1), suite

à sa victoire en un temps record dans le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary

(Gr1) Elle n’a pu faire mieux que onzième. Freddy Head nous a déclaré : «

Queen’s Jewel prend un peu de repos. Elle a eu un petit souci après le Prix de

Diane Longines. Nous sommes un brin dans l’inconnu avec elle actuellement. Je

ne pense pas qu’elle ira vers le Qatar Prix Vermeille ni vers le Prix de

l’Opéra Longines (Grs1). Nous pourrions finalement nous rendre aux États-Unis

pour le Breeders’ Cup Fillies and MareTurf (Gr1). » Pierre-Yves Bureau a ajouté

: « Queen’s Jewel est au repos. Elle récupère. Nous déciderons de la suite de

sa carrière lorsqu’elle reviendra à l’entraînement. Les États-Unis sont une

option mais elle pourrait aussi courir à nouveau en France. »

BAWINA

VERS LES FALMOUTH STAKES, IMPASSABLE VERS DEAUVILLE

Le 10

juillet prochain, Bawina (Dubawi) sera présente à Newmarket pour disputer les

Qipco Falmouth Stakes, Gr1 sur le mile réservé aux femelles de 3ans et plus. La

pensionnaire de Carlos Laffon-Parias reste sur un succès, pour sa rentrée, dans

le Prix du Muguet (Gr2). Pierre-Yves Bureau nous a expliqué : « Cela va être un

beau challenge. En 2014, si l’on enlève sa tentative dans le "Diane"

où elle a été montée de façon offensive sur une distance trop longue, elle n’a

pas de fausses notes. Dans le Qatar Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), elle a

été devancée par quatre gagnants de Gr1. C’est une pouliche qui est assez

imposante et elle arrive à une belle maturité. Il y aura de l’opposition dans

les Falmouth Stakes, mais c’est un Gr1 et cela est sympathique ! À cette époque

de l’année, les femelles sur le mile ont les Falmouth Stakes ou le Prix

Rothschild. »Comme nous l’avait expliqué Carlos Laffon-Parias il y a quelques

jours, le Prix Rothschild (Gr1) devrait, lui, être l’objectif d’Impassable

(Invincible Spirit), gagnante du Prix de Sandringham (Gr2) et l’une des jolies

surprises de cette année 2015. La pouliche aurait eu sa place au départ d’une

épreuve comme les Coronation Stakes (Gr1), mais elle aurait dû être

supplémentée et son entourage souhaite la préserver. Pierre-Yves Bureau a

ajouté : « Impassable devrait bien aller vers le Prix Rothschild. Comme Carlos

Laffon-Parias l’a dit, elle a progressé sur chacune de ses sorties. En ce sens,

c’est une bonne surprise par rapport au début de l’année. Elle est désormais

gagnante de Gr2 et nous verrons si elle est compétitive au niveau supérieur.

Elle a déjà couru quatre fois cette année et une épreuve comme les Coronation

arrivait trop vite après le "Sandringham". La sagesse était donc de

ne pas la courir. Il faut respecter les chevaux. »