Le solo de blue dragon

Autres informations / 07.06.2015

Le solo de blue dragon

PRIX ALAIN DU BREIL-COURSE DE HAIES D'ÉTÉ DES 4ANS (GR1)

LE SOLO DE BLUE DRAGON

Blue Dragon (Califet) versus Bonito du Berlais K (Trempolino). Sur le papier, c'était le match du printemps à Auteuil, dans le Prix Alain du Breil (Gr1). Mais il n'y a pas eu de match. Bonito du Berlais n'a jamais pu se montrer menaçant pour la victoire dans la ligne droite. En revanche, Blue Dragon nous a gratifiés d'un solo absolument magnifique. Un peu tendu avant le départ, il a pris la tête dès le lâcher des élastiques, dirigeant les débats avec quelques longueurs d'avance. Il a déroulé devant, et ceux qui ont essayé de suivre son rythme en face, Buiseness Sivola (Archange d'Or) et Bonito du Berlais, l'ont payé à la fin. Comme dans le Prix Questarabad (Gr3), Blue Dragon a remis un coup d'accélérateur dans le tournant final. La cause était entendue, l'opposition en avait pour son compte. Pour finir, il n'a eu qu'à assurer les deux dernières haies avant de filer au poteau, qu'il a passé avec des ressources... Il marche ainsi sur les traces d'un autre champion entraîné par Guy Cherel : Rendons Grâce K. En 2008/2009, Rendons Grâce avait enlevé le Prix Jacques de Vienne (A) puis, l'année d'après, les Prix de l'Yonne dans lequel il avait débuté à Auteuil et le Prix Alain du Breil, comme Blue Dragon qui devrait régner longtemps chez les hurdlers français. Auteuil a peut-être trouvé un cheval capable de prendre le leadership chez les hurdlers d'âge dans le futur. " Blue Dragon est une machine, il est exceptionnel, nous a dit son entraîneur Guy Cherel. Le matin, il travaille normalement. Mais l'aprèsmidi, il va tout seul, tout le temps. Il a beaucoup d'abattage et de galop. "

Une grande après-midi en guise d'adieu pour Vincent Cheminaud

Pour sa dernière réunion à Auteuil, avant de mettre sa carrière de jockey d'obstacle entre parenthèses, Vincent Cheminaud a signé un coup de trois... en trois montes. La Cravache d'or de l'Obstacle en titre a remporté les Prix d'Iéna (L) avec Caresse d'Estruval K (Nickname) puis le Prix Aguado (L) avec Device (Poliglote) et il part d'Auteuil avec un nouveau Gr1 en poche, le Prix Alain du Breil, associé à Blue Dragon.

" C'est un cheval qui est hors du commun, a confié le jeune jockey au micro du cheval émetteur. Aujourd'hui, je n'ai pas fait dans la dentelle, j'ai fait énormément de train. Je savais que mon cheval allait tenir. Bravo à Kévin Guignon encore une fois, à toute l'écurie, à tous ceux qui m'ont fait confiance et à tous ceux qui m'ont soutenu comme ma famille. C'est magique de partir en beauté ! C'est une très belle journée qui restera gravée dans ma mémoire. " À la remise des trophées, Vincent Cheminaud a été chaleureusement applaudi par tout le rond de présentation et le public présent dans les tribunes, pour son "œuvre" accomplie à Auteuil.

Le jumelé pour Guy Cherel

Guy Cherel ne s'est pas contenté de la victoire dans ce Gr1. En effet, il a également pris la deuxième place avec Bosseur (Coastal Path). Monté en position d'attente, il a très bien fini, effaçant sa dernière sortie dont il ne fallait pas tenir compte. L'entraîneur mansonnien nous a dit : " David Cottin l'a très bien monté, à la perfection et Bosseur a très bien couru. "

Yoko réalise la meilleure performance de sa carrière En se classant bon troisième, Yoko (Android) a réussi la meilleure sortie de sa jeune carrière.

Son entraîneur Jean-Paul Gallorini nous a dit : " C'est un cheval que j'ai acheté 2.000 €, moins cher qu'un chien ! Il a beaucoup de générosité et il est très tardif. Mais il progresse sur chacune de ses sorties, il apprend son métier. Il manque encore un peu de force. En début d'année, j'avais dit que j'allais battre Bonito avec lui, c'est chose faite ! Il n'aurait pas gagné aujourd'hui parce que le gagnant était intouchable, mais j'aurais pu être deuxième. Il était un peu loin dans la ligne d'en face. Mais son problème est qu'il a peur des autres chevaux, c'est pour cette raison qu'on est obligé de le monter assez loin, parce qu'il ne supporte pas les projectiles, il essaie de sauter les ombres, passages de route, etc. Ainsi, il perd un peu de temps et en plus, son jockey le découvrait. Il lui reste une marge de progression. Il va faire un bon cheval. "

Arnaud Chaillé-Chaillé : " Ce n'était pas le vrai Bonito aujourd'hui "

Nous n'avons pas vu le meilleur Bonito du Berlais ce dimanche. Il s'est rapproché en face, mais il a été incapable de mettre le coup de reins qu'il nous a montré par le passé. Sa quatrième place nous laisse donc sur notre faim.

Son entraîneur Arnaud Chaillé-Chaillé nous a appris : " Le cheval va passer des analyses pour voir ce qui se passe. C'est peut-être un problème physique, ou viral. À chaud, je ne peux rien vous dire de plus. Son jockey trouvait déjà qu'en face, il n'était pas à l'aise. Je ne veux pas incriminer le terrain. Ce qui est sûr, c'est que ce n'était pas le vrai Bo-

nito aujourd'hui. "

Le frère d'Un Dragon Bleu

Élevé par Magalen Bryant, Blue Dragon est le frère d'Un Dragon Bleu (Enrique), invaincu en trois sorties sur les haies, et vainqueur du Prix des Platanes à Auteuil. La mère de Blue Dragon, Nathalie Blue (Épervier Bleu), a gagné trois courses, une en plat, une en steeple et une sur les haies d'Auteuil dans le Prix Géographie. Comme Un Dragon Bleu, elle était entraînée par Guillaume Macaire. Elle est actuellement pleine d'Enrique et elle a une très belle pouliche foal de Poliglote. Blue Dragon est aussi le neveu d'Orphée de Vonnas (Jimble), lauréate de quatre de ses huit courses, toutes en obstacle.