Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les wild cards, des atouts majeurs

Autres informations / 30.06.2015

Les wild cards, des atouts majeurs

La vente

d’été d'Arqana débute dès ce mardi, avec les canters des 2ans montés et des

stores de 3ans, jeunes chevaux inédits à vocation obstacle. La vente en

elle-même aura lieu mercredi 1er juillet, avec le passage sur le ring des 2ans

et des stores, et jeudi 2 juillet, avec les chevaux à l’entraînement. Cette

dernière section présente la particularité de regrouper onze wild cards,

inscriptions de dernière minute sélectionnées par l’agence pour leur forme

récente. Ces wild cards sont issues du travail de prospection d’Arqana, dans un

marché qui peut manquer de profondeur. Ces profils de qualité apportent une

attractivité supplémentaire au catalogue et sont souvent à l’origine des top

prices. L’an dernier, Alternatif (Shaanmer), 4ans comptant déjà un succès sur

les haies, avait atteint les 180.000 euros, soit le troisième plus haut prix de

la vente. En 2013, Dell’Arca (Sholokhov) avait réalisé le top price à 280.000

euros. Dédiées au marché des chevaux à l’entraînement ou à celui de l'élevage,

ces wild cards revêtent donc une importance majeure pour le deuxième jour de la

vente. Cette année, les profils les plus intéressants sont High Dynamite

(Kentucky Dymanite), deuxième du Prix Noailles (Gr3), Baraymi (Makfi), deuxième

pour ses débuts à Clairefontaine, et Buttercup (Limnos), pouliche novice en

haies et en steeple. Par ailleurs, une centaine de stores de 2 et 3ans

animeront la première journée de vente, complétée par 92 chevaux de plat de

2ans inédits. La récente Derby Sale de Tattersalls Irlande a prouvé que l’appétit

des Anglo-irlandais pour les bons profils de stores ne faiblissait pas. Arqana

peut donc espérer consolider les résultats positifs de 2014, où un 2ans avait

même fait grimper les enchères jusqu’à 165.000 euros. Le catalogue est solide,

avec des produits des meilleurs étalons dans la discipline, tels qu'Al Namix,

Astarabad, Ballingarry, Great Pretender, Kapgarde, Martaline, Montmartre, Network,

Saint des Saints, Sholokhov, Turgeon, ou encore Voix du Nord. Parmi le

contingent présenté par le haras du Lieu des Champs, se trouvent deux produits

de Kapgarde, le père de Milord Thomas : le lot 112, Buck’s Billionaire,

demi-frère du champion Big Buck’s, lauréat de dix Grs1, et le lot 130, Gaelic

Guardian, demi-frère de Gaelic Ocean, lauréat du Prix de Pépinvast (Gr.3). L’écurie

Prévost-Baratte présente Le Patriote, un demifrère par Poliglote de la

championne La Segnora qui a notamment enlevé le Grand Prix d’Automne (Gr1). Il

porte le numéro de lot 184. Le haras du Saubouas présente le lot 146, Burrows

Saint, un produit issu du croisement entre le top-étalon en obstacle Saint des

Saints et La Bombonera, lauréate du Prix Finot (L) et propre soeur du gagnant

de Gr1 sur la butte Mortemart Lagunak. The Channel Consignment présente le lot

171 Mon Prestige, propre frère de Lord Prestige, lauréat des Prix Juigné et de

Compiègne (Grs3). Présenté par le haras de Colleville, le lot 106, Poker Play,  est un demi-frère par Martaline de

Storminator, gagnant du Prix Leopold d’Orsetti (Gr3). Le haras du Mâ présente

la propre soeur du champion Irish Saint, qui compte à son palmarès trois victoires

au niveau Gr2 et cinq accessits au niveau Gr1. Elle porte le lot 161.

 

LES

GRANDS INDICATEURS 2014

Présentés

        Vendus (%)    C.A.                Prix

moyen     Prix médian    Top price

2ans

80                    52 (65%)         1.078.000 €     20.635 €          16.000 €          90.000 €

CAE

179                  149 (83%)       3.761.500 €     25.245 €          9.000 €            190.000 €

Store 2

61                    47 (77%)         1.196.500 €     25.383 €          16.000 €          165.000 €

Store 3

38                    32 (84%)         904.000 €        27.813 €          20.000

         105.000 €

Cumul

358                  280 (78 %)      6.940.000 €     24.705 €          12.500 €          190.000 €

 

LES

WILDS CARDS DU CATALOGUE

Lot 270

DOC DIAMOND (M3)

(Diamond

Green & Doctors Nurse, par Kingmambo)

1er Prix

de Liffre (Saint-Malo, G, 2.500m, le 31 mai)

LOT 275

BURGAS (H4)

(Protektor

& Tyrolienne Bleue, par Sunshack)

4e Prix

Al Capone II (Auteuil, steeple-chase, 3.500m, le 25 juin)

LOT 280

CHRISTMAS IN USA (H3)

(Shaanmer

& Diamond of Diana, par Kapgarde)

3e Prix

Louis Tesca (Lyon, haies, 3.400m, le 3 juin)

Lot 290

ATTALCO (H4)

(Falco

& Attachée de Presse, par Danehill)

1er Prix

Paul Valérien Perrin (Lyon, haies, 3.800m, le 3 juin)

Lot 295

ACHILLE (H5)

(Dom

Alco & Hase, par Vidéo Rock)

2e Prix

Xavier de Chevigny (Auteuil, steeple, 4.300m, le 10 juin)

Lot 300

OCEAN’S WIND (H4)

(Turgeon

& Rainbow Océane, par Urban Ocean)

1er Prix

Général Macon de la Giclais (Saint-Malo, haies, 3.900m,

le 12

mai)

LOT 305

BUTTERCUP (F4)

(Limnos

& Paranoia, par Esprit du Nord)

2e Prix

Al Capone II (Auteuil, steeple-chase, 3.500m, le 25 juin)

Lot 310

ASCOVER (H5)

(Discover

d’Auteuil & Fhilida, par Zelphi)

1re Prix

Florence Charrier (Lignières, steeple, 4.300m, le 7 juin)

Lot 315

ASANGY (M3)

(Gentlewave

& Art Naif, par Desert King)

1er Prix

du Capricorne (Longchamp, hcp E, 2.400m, le 12 juin)

Lot 320

HIGH DYNAMITE (M3)

(Kentucky

Dynamite & Highborne, par Anabaa)

2e Prix

Noailles (Gr3, Longchamp, 2.100m, le 20 avril)

Lot 340

BARAYMI (M3)

(Makfi

& Brusca, par Grindstone)

2e Prix

Perrault (Clairefontaine, F, 2.400m, le 25 juin)

BURGAS :

LA DERNIÈRE WILD CARD

C’est un

hongre de 4ans, entraîné par Philippe Peltier, qui a reçu la dernière wild card

disponible de la vente d’été. Le sauteur Burgas (Protektor) sera le lot 275. Il

s’est placé lors de chacune de ses trois sorties et compte pour dernière

tentative une quatrième place à Auteuil, le 25 juin. Il s’agissait en

l’occurrence des premiers pas de cet AQPS sur le steeple, dans le Prix Al

Capone II. Au total, onze wild cards ont été distribuées.

UNE

NOUVELLE OFFRE DE RESTAURATION

À

l’occasion de cette vente, les clients de l’établissement Élie de Brignac

pourront découvrir une nouvelle offre de restauration ainsi que des espaces

rénovés. En effet, après plus de vingt ans de collaboration avec le

restaurateur Philippe Pierry, c’est désormais Henri Morel, bien connu de la

clientèle normande, qui aura la responsabilité de l’ensemble des bars et restaurants

du complexe. Fort d’une expérience acquise dans de prestigieux établissements

gastronomiques en France et à l’étranger, Henri Morel a longtemps été à la tête

du restaurant “Le Yearling”, à deux pas des ventes, avant de se spécialiser en

tant que traiteur et organisateur de réceptions. Il renoue donc aujourd’hui

avec la clientèle qui a fait son succès. Si "Le Resto", situé à

l’arrière de la salle des ventes, continuera de proposer une restauration

assise de qualité tout au long de la journée, acheteurs et vendeurs auront

désormais également à leur disposition un tout nouvel espace baptisé "Le

Floor" (anciennement La Grange), où ils trouveront des formules

self-service pour le petit-déjeuner et le déjeuner à des tarifs très

compétitifs. Le bar "Le C", situé dans la cour du même nom, a

également fait l’objet d’une rénovation, tandis que dans la cour principale,

"Le Zinc" offre une nouvelle terrasse très confortable. À l’intérieur

de la salle de ventes, le bar "Le 360" avec vue panoramique sur

l’établissement proposera boissons et planches apéritives pendant toute la

durée des vacations. Le numéro de réservation pour Le Resto demeure inchangé:

02 31 81 82 00.