L’inusable pibrac accroche une nouvelle victoire

Autres informations / 15.06.2015

L’inusable pibrac accroche une nouvelle victoire

À l’âge de 11ans, Pibrac (Spadoun) conserve de beaux restes. Par le passé, il a remporté le Prix des Drags (Gr2) et trois Listeds, les Prix Journaliste, de la Gascogne et la Grande Course de Haies de Cagnes. Il s’est aussi classé deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) et il a été jugé digne de courir le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Sa carte de visite était donc parmi les meilleures de ce Prix Maurice de Nexon. Il s’est logiquement imposé, de deux longueurs. Après avoir attendu au coeur du peloton, il a refait du terrain sur la piste en huit et s’est retrouvé derrière Viky du Reponet (Voix du Nord) à l’entrée de la ligne droite. Entre les deux derniers obstacles, Pibrac avait nettement plus de ressources que l’animatrice Viky du Reponet. Et sur le plat, il a pris sûrement l’avantage pour l’emporter facilement. « À 11ans, Pibrac a encore un super moral, nous a expliqué son jockey, Ervan Chazelle. Il faut toujours le monter pour lui, ne jamais le contrarier. Aujourd’hui, il voulait aller chercher le leader. La dernière fois, cela s’était mal passé [arrêté, ndlr], car nous avions voulu essayer une tactique différente. Mais il faut le monter au moral et c’est lui qui décide. » Auteur d’un bon effort, le frère du crack Big Buck’s, Buck’s Bank (Trempolino), a accroché le premier accessit devant Viky du Reponet.

PIBRAC, LE MEILLEUR DE SA FRATRIE

Élevé au Domaine de Menneval, Pibrac provient d’une famille honnête, mais il est à ce jour le meilleur d’une fratrie riche de onze autres produits. Il faut aussi signaler que sa troisième mère a donné Blue Bell Pearl (Pharly), gagnante de Gr3 et placée au meilleur niveau en plat.