Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Nancy drew soigne ses debuts

Autres informations / 12.06.2015

Nancy drew soigne ses debuts

On a sans doute assisté à une bonne course pour pouliches de 3ans inédites – et donc en théorie tardives –, dans le Prix Timandra (F). Sur le mile, avec arrivée au premier poteau, il n’y en a eu dans le final que pour Nancy Drew (Elusive City). Cette pensionnaire des Lerner père et fils (Carlos et Yann) a effet montré un vrai et joli changement de vitesse à trois cents mètres du but pour prendre nettement l’ascendant sur Merchants Dhow (Pastoral Pursuits). La lauréate a voyagé à mi-peloton alors que Merchants Dhow a toujours été vue aux avant-postes. Autre bonne finisseuse, Porto Arabia (Iffrajj) a laissé une belle impression. Pouliche imposante, Afsheen (Invincible Spirit) a décroché la quatrième place, côté corde, deux longueurs derrière le trio de tête. Elle pourrait montrer de nets progrès sur cette sortie initiale.

UN PREMIER SUCCES POUR SON PROPRIETAIRE

Détenue en copropriété par Rashid Yousri et la société d’entraînement "Lerner", Nancy Drew était tout simplement le premier partant en plat du premier cité. Essai transformé, donc, d’emblée [lire l’encadré sur "La drôle d’histoire de Nancy Drew"]. La joie était à son comble après l’épreuve, dans les tribunes d’abord, puis dans l’enclosure des balances. Pouliche tardive, Nancy Drew a été acquise par Carlos et Yann Lerner à la breeze up d'Arqana, en mai 2014.  Yann Lerner nous a expliqué : « À 2ans, après son passage à la breeze up, elle a vite montré qu’elle n’était pas précoce. Nous l’avons donc envoyée au repos au haras du Cadran,  où elle est restée deux mois. Elle a beaucoup changé alors, faisant de la croissance, et a passé un bon hiver. Chez nous, elle a régulièrement progressé. Elle devait effectuer ses débuts en douceur dans une course Afasec, un jour de courses à Maisons-Laffitte. Mais l'épreuve a été annulée dans le cadre des mouvements sociaux qui ont touché la réunion en question. En fait, cela devait être son premier "gazon".Du coup, elle est arrivée ici sans jamais avoir fait de "gazon" ! » Encore une première réussie, donc, pour Nancy Drew.

RACHID YOUSRI : « JE ME SUIS DIT QU’IL FALLAIT PASSER PAR UN ENTRAÎNEUR »

La joie de Rashid Yousri faisait plaisir à voir après le succès de sa pouliche. L’homme franco-marocain avait déjà connu des succès dans les courses, mais uniquement dans l’univers du trot. Le parcours qui l’a conduit à ce premier succès n’est pas banal. « J’ai commencé avec Léo la Chare (Arisso d’Aunou)  en 2002. J’ai ensuite eu plusieurs autres trotteurs, tous baptisés "la Chare", entraînés par Jean-Alain Eliphe d’abord, puis par son ancien bras droit, Marc Claeyssens. Je n’ai encore jamais gagné à Vincennes mais y compte des places. Le galop reste lié à des souvenirs de jeunesse pour moi, au Maroc, avec mon père. L’an dernier, avec mon fils, je suis allé à la vente breeze up avec l’intention d’acheter. Je m’étais fixé un budget de 30.000 euros. J’avais coché une dizaine de lots sur le catalogue et celui que je préférais était tout simplement Nancy Drew. Mais je ne connaissais personne et je me suis vite rendu compte qu’il fallait d’abord que je trouve un entraîneur. J’ai attrapé Carlos Lerner dans un "couloir" et l’ai abordé en lui demandant : “Vous ne cherchez pas un propriétaire ?” On a vite fait connaissance et sympathisé. Et il m’a proposé de prendre 50 % d’un lot qu’il avait obtenu pour 25.000 euros. C’était tout simplement le n°44, c'est-à-dire Nancy Drew ! L’histoire un peu folle. Et, aujourd’hui, je suis évidemment très ému. »

UNE PETITE-FILLE DE TRUMBAKA

Nancy Drew appartient à une famille "Wertheimer", celle de Soviet Squaw (Nureyev), la quatrième mère de notre lauréate. Sa mère, Baklava (Cape Cross), s’est imposée à petit niveau, dans une course G à Châteaubriant, en fin d’année de 3ans. Malgré ce statut de gagnante, elle n’est pas restée dans le giron d’élevage de Wertheimer et Frère, passant sous la bannière du haras de Hosses. Son premier produit est Nancy Drew. Ensuite, elle a eu Naousa (Loup Breton), puis un yearling par Kendargent. Au niveau suivant, on trouve la bonne Trumbaka (In the Wings), lauréate des Prix de Flore et Corrida (Grs3). Au haras, Trumbaka a essentiellement donné Russiana (Red Ransom), deuxième de Listed-race. Sous la troisième mère, Questina (Rainbow Quest), on note deux autres titulaires de Listed, à savoir Arctic Hunt et Spirit of Dubai.