Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Network galop veut connecter les acteurs de la reconversion des galopeurs

Autres informations / 06.06.2015

Network galop veut connecter les acteurs de la reconversion des galopeurs

Dimanche soir, après le Prix du Jockey Club, l’association Network Galop a organisé un match au Polo Club d'Apremont. Cette épreuve était réservée aux chevaux réformés des courses. Il s’agissait, dans cet after, de faire prendre conscience au monde des courses de la nécessité de structurer la reconversion des anciens galopeurs. Ces derniers ont souvent un véritable potentiel qui peut leur permettre de connaître une seconde carrière. Elizabeth Doumen, cofondatrice de Network Galop, nous a expliqué : « Nous avions organisé un match de polo réservé aux anciens chevaux de course pour la première fois en 2014. Cette année, nous avons choisi de proposer aux professionnels des courses de venir y participer. D’une manière générale, nous voulons montrer au monde des courses que les chevaux réformés peuvent devenir de très bons sujets pour le Polo, le concours complet ou le saut d’obstacle. »

METTRE EN RELATION ET LABELLISER

Elizabeth Doumen précise : « En France il y a de nombreuses associations et structures qui s’occupent de la reconversion des anciens chevaux de course. Mais il n’y a aucune stratégie globale, aucun état des lieux de ce phénomène. Le but de Network Galop est, dans un premier temps, de mettre en relation les différents acteurs de la reconversion sur notre site internet. Notre objectif est qu’il devienne un point de rencontre numérique entre les propriétaires et entraîneurs, qui veulent reclasser un galopeur, les personnes qui cherchent un cheval, et les structures qui sont aptes à prendre en charge cette reconversion. Il faut savoir qu’un cheval de course a besoin de temps et d’une certaine expertise pour réussir son "recyclage". À terme, notre objectif serait de trouver les fonds nécessaires pour créer une labellisation des acteurs de la reconversion. Il faut mettre en valeur et fédérer ceux qui travaillent bien. »

UN ENJEU DE TAILLE POUR LE MONDE DES COURSES

De nos jours, la société est beaucoup plus sensible que par le passé au bien-être animal. Ainsi, les courses, pour les néophytes, peuvent apparaître comme un univers "dur" pour les chevaux. La cravache et la réforme des chevaux font partie des sujets "sensibles" sur lesquels le monde des courses à tout intérêt à faire preuve de volontarisme. À ce sujet, Elizabeth Doumen précise : « Plusieurs grandes maisons du monde du galop ont manifesté leur intérêt pour cette initiative. Il s’agit d’un enjeu important, en termes d’image notamment. »

DES EXEMPLES POSITIFS DE RECONVERSION

Si tous les chevaux de course ne peuvent pas exceller en sports équestres, ceux qui sont sains physiquement peuvent, le plus souvent, se reconvertir sans problème. La quasi-totalité de l’équipe de France de Horse-Ball est composée d’anciens chevaux de course. On trouve régulièrement des réformés des courses à haut niveau en endurance, le plus souvent ils sont arabes ou anglo-arabes avec 50 % de sang arabe. Le Polo est une autre discipline où les pur-sang peuvent mettre à profit leur courage et leur vitesse.  Enfin, le concours complet voit régulièrement des AQPS, pur-sang et Anglo-Arabes de course briller à haut niveau. Lors des deux dernières éditions des Jeux Équestres Mondiaux, l’équipe de France avait un pur-sang dans ses rangs.  Séculaire (Pistolet Bleu) a fait partie de l’équipe tricolore à Lexington avec l’adjudant Donatien Schauly. En 2014, Cadeau du Roi (Adieu au Roi) et Cédric Lyard ont porté les couleurs de la France dans l’édition française de la compétition. Pour découvrir Network Galop, cliquer :http://www.networkgalop.com/