Prix cléopâtre : little nightingale a battu al naamah

Autres informations / 04.06.2015

Prix cléopâtre : little nightingale a battu al naamah

Little Nightingale (Muhtathir) devrait représenter l’entraînement de Mikel Delzangles au départ du Prix de Diane Longines (Gr1). Elle a décroché son ticket en s’imposant dans le Prix Cléopâtre (Gr3), le 13 mai à Saint-Cloud. Cette représentante de Wildenstein Stables Limited compte ainsi deux succès et un premier accessit en trois sorties. En dernier lieu, elle a pris l’ascendant, de haute lutte, sur Al Naamah (Galileo), envoyée par André Fabre chercher la gloire dans les Oaks (Gr1) anglaises. Une performance hautement valorisante, même si l’on se doit de remarquer que Little Nightingale avait l’avantage de s’être déjà produite en 2015, alors qu’Al Naamah effectuait sa rentrée. En tout cas, on en saura évidemment plus ce vendredi après les Oaks. En cas de succès d’Al Naamah, Little Nightingale gagnera beaucoup en ambitions. À nos yeux, Little Nightingale semble plus percutante en terrain souple. En effet, son action était beaucoup fluide lors de son succès pour sa rentrée dans le Prix Nobiliary (F), contrairement à sa dernière sortie dans le Prix Cléopâtre (Gr3) en bon terrain. Ce qui ne l’a pas empêchée de gagner ! Pour l’anecdote, on notera que Little Nightingale a pour père Muhtathir (Elmaamul). Or, ce dernier a produit les pouliches de qualité que furent Satwa Queen (mère par Irish River), Mauralakana (mère par Double Bed) et Indonésienne  (mère par Darshaan), toutes trois lauréates de Gr1, mais qui ont toutes échoué dans le "Diane".