Qui pourra battre illusion sauvage ?

Autres informations / 19.06.2015

Qui pourra battre illusion sauvage ?

Illusion Sauvage (Solid Illusion) s’est imposé dans un canter dans l’édition 2015 de l’Omnium des Anglo-Arabes à 12,50 % (A). Le pensionnaire de Didier Guillemin a décroché vendredi à La Teste sa neuvième victoire. Il approche de la barre des 250.000 € de gains. L’élève du haras de Candale a survolé l’épreuve. Ioritz Mendizabal, qui s’est imposé dans les deux Omniums des anglo-arabes, l’a à peine sollicité aux bras. Illusion Sauvage semble presque imbattable dans sa catégorie.

WILLIAM BATES : « GRACE AUX ANGLO-ARABES, J’AI RETROUVE LE PLAISIR D’ALLER AUX COURSES. »

Illusion Sauvage a de nombreux points communs avec Benevolo de Paban (Lavirco). Il porte la même casaque, dépend du même entraînement et a prouvé qu’il dominait très nettement la catégorie des chevaux d’âge à 12,5 %. William Bates, le propriétaire d’Illusion Sauvage nous a confié : « Quelle course ! J’appréhendais un peu cette épreuve, car il y avait beaucoup de partants et de bons chevaux. C’est un cheval d’exception ; les jockeys, dans leur ensemble, nous l’ont confirmé. Dans le parcours, il est calme, mais dès qu’il voit le jour, il est très généreux et place son accélération de lui-même. Après avoir eu Benevolo de Paban [le meilleur anglo-arabe à 25 % des années 2011 et 2012, Ndlr], nous ne pensions pas en retrouver un aussi bon. C’est du domaine du rêve. Surtout que Benevolo était notre premier anglo-arabe. Les "anglos" m’ont redonné le goût des courses. J’ai eu jusqu’à quarante chevaux d’obstacle en partenariat avec Jacques Ortet, sous l’entité Écurie Formen. Mais les accidents m’avaient rendu les courses amères. En outre, c’est une catégorie plus accessible que le pur-sang, où la concurrence est extrêmement relevée en plat. » Au sujet du programme de son représentant, William Bates précise: « À présent, Illusion Sauvage devrait aller vers le Critérium d’Auvergne, le Prix Jean Laborde et, pourquoi pas, plus tard, tenter le doublé dans le Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp ! »

LA BONNE FIN DE COURSE D’AVIRCO SOURNIAC

Avirco Sourniac (Lavirco) a décroché la deuxième place. Le représentant de Paul Couderc et François Nicolle a réalisé une bonne fin de course, refaisant beaucoup de terrain à la fin. Lauréat sur le steeple palois cet hiver, il réalise un retour remarqué en plat. "Top weight" de l’épreuve, le cheval semble avoir progressé depuis sa troisième place à Toulouse.

UN FILS DE LA BONNE LAGHOUAT DU BARP

Solid Illusion (Cozzene), le père du lauréat, n’a produit que trois anglo-arabes, et ils ont tous gagné. Laghouat du Barp (Faalem), la mère d’Illusion Sauvage, s’est imposée à deux reprises dans le Grand National des anglo-arabes à 50 %. Cette jument dure a couru pas moins de quarante-huit fois, signant au passage une série de seize sorties consécutives “dans l’argent”. Outre Illusion Sauvage, elle a produit Candy Boy (Blue Boy), qui a fait partie des meilleurs de sa catégorie de 2011 à 2013. Golden Fairy (Fayriland II), la soeur de Laghouat, a donné plusieurs très bons sujets en plat comme en obstacle, dont Fairy Tail (Funny Baby), Silver Fantom (Sin Kiang), ou Leprechaun (Mangarose) qui ont tous dépassé les 100.000 € de gains.