Qui que quoi dans un canter

Autres informations / 22.06.2015

Qui que quoi dans un canter

Récente lauréate à Dieppe, Qui Que Quoi (Poliglote) a répété en s’imposant brillamment dans le Prix du Défilé, lundi à Auteuil. La protégée de Yannick Fouin a laissé une très belle impression. Placée juste derrière les deux pouliches de tête, Cosi Fan Tutte (Fragrant Mix) et Karla Maria (Antarctique), elle a toujours évolué avec beaucoup de ressources. Au bout de la ligne d’en face, son jockey, Kévin Nabet, l’a laissée se placer à la tête de la course. Elle est entrée dans la ligne droite avec encore plusieurs vitesses à passer. Et une fois la dernière haie franchie, elle s’est détachée pour passer le poteau arrêtée, sans avoir jamais eu à s’employer. À l’automne, elle devrait affronter l’élite de sa promotion et elle mérite la JDG Jumping Star que nous lui attribuons. « Aujourd’hui, elle a fait un vrai "truc", nous a dit Yannick Fouin. Elle a passé un nouveau palier. Le jour de ses débuts, elle m’avait déçu, mais elle avait pris la vie du bon côté. C’est pour cela qu’elle s’était retrouvée loin. À Dieppe, j’avais donc demandé à son jockey qu’il la monte aux avant-postes. Elle m’avait beaucoup plu. J’espère qu’elle a encore une vitesse à passer. Elle a gagné deux courses ce printemps, et à l’automne, elle devrait s’attaquer aux choses plus sérieuses. » Qui Que Quoi avait été jugée digne de participer au Prix Wild Monarch (L). Elle a vite corrigé son échec dans cette course et peut avoir de solides ambitions pour s’immiscer parmi les meilleures pouliches de 3ans au second semestre.

DEBUTS PROMETTEURS DE HOJACARACOIS HAS

Deuxième, l’inédite Hojacaracois Has (Laveron) est une « pouliche qualiteuse », comme l’avait déclaré son mentor, Jean-Paul Gallorini, avant le départ. Le professionnel mansonnien a vu juste puisque après avoir évolué parmi les premières, elle a fait illusion pour la victoire entre les deux dernières haies, avant de prendre une nette deuxième place. À l’automne, elle devrait pouvoir courir elle aussi les belles épreuves.

LA SOEUR DE DEUX GAGNANTES

Élevée par son propriétaire, Charles-Hubert de Chaudenay, Qui Que Quoi est la soeur de Quelle Miss (Poliglote), gagnante sur les haies de Cholet et placée à Auteuil, et de Quedla Chance (Ultimately Lucky), vainqueur en avril à Compiègne. Mère de Qui Que Quoi, Missy Wata (Trempolino) a gagné son "réclamer" à Auteuil. Il s’agit de la famille de Matiara (Bering), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).