Aime moi encore de bout en bout

Autres informations / 08.07.2015

Aime moi encore de bout en bout

Bien qu’ayant hérité du huit – sur huit – dans les stalles, Aime Moi Encore (Diamond Green) s’est imposée de bout en bout dans le Prix de Gujan-Mestras (G). La pensionnaire de Christophe Ferland est en effet très vite sortie de sa stalle et son jockey, Julien Augé, l’a laissée dérouler pour l’installer au commandement. Pouliche déjà professionnelle, Aime Moi Encore a ensuite imprimé un rythme régulier à l’épreuve avant de repartir facilement dans la ligne droite, s’imposant de deux longueurs et demie. La deuxième place est revenue à Sandaya (Namid), une autre pensionnaire de Christophe Ferland qui, après être restée un peu là, a placé une belle accélération pour venir ajuster sur le poteau Kayak (Caradak), finalement troisième.

DES POULICHES AVEC UNE MARGE DE PROGRESSION

Christophe Ferland signe donc le jumelé gagnant de ce Prix de Gujan-Mestras (G). L’entraîneur, qui jouait à domicile ce mardi, a expliqué au micro d’Equidia : « C’est très bien. Nous ne pensions pas qu’Aime Moi Encore sortirait aussi vite de sa stalle, même si elle s’élance bien le matin. Apparemment, elle a plus de vitesse que nous le pensions. Nous pourrions peut-être la raccourcir un petit peu. Elle débute plaisamment. C’est une pouliche qui travaillait bien le matin. Elle a débuté aujourd’hui parce qu’elle était compétitive. Pour moi, elle est un peu en-dessous d’une pouliche comme Aquamerica (Lonhro), qui a mal couru la dernière fois car la tactique n’était pas bonne. Sandaya, quant à elle, a semblé un peu perdue dans le tournant. Elle n’a pas un gros changement de vitesse mais elle trace une bonne ligne droite. C’est intéressant pour le futur. Ce ne sont encore que des bébés, elles ont donc une marge de progression. De plus, elles n’avaient pas vraiment travaillé depuis quinze jours, trois semaines, en raison des fortes chaleurs. »

UN NOUVEAU GAGNANT POUR INASSOUVIE

Aime Moi Encore est une fille de Diamond Green, étalon au haras des Granges, et d’Inassouvie (Lord of Men), une élève de ce même haras. Elle avait été achetée par l’agence FIPS aux dernières ventes de yearlings Osarus de La Teste. En six sorties, Inassouvie a décroché un succès à 2ans à Vichy. Sur ses cinq produits à avoir couru, quatre sont gagnants. La deuxième mère, Inavouable (Septième Ciel), a pris plusieurs places à 2 et 3ans. Il s’agit, via la quatrième mère, Classy Quillo, de la famille de Classy’n’Smart, la mère de Smart Strike, et du gagnant de Grs1 aux Etats-Unis Sky Classic.

LA BELLE PASSE D’HERVÉ BUNEL

Hervé Bunel, de l’agence FIPS, traverse une belle période de forme grâce aux chevaux qu’il a achetés pour ses clients. Lady Sybil (Siyouni) a gagné le Prix Amandine (L), dimanche à Maisons-Laffitte, pour Nathaie Barsi. Aime Moi Encore a aussi été achetée par Hervé Bunel, pour Antonio Caro, tout comme Sandaya.