Arqana reçoit les futurs acheteurs et vendeurs de la vente d’aout a newmarket

Autres informations / 10.07.2015

Arqana reçoit les futurs acheteurs et vendeurs de la vente d’aout a newmarket

À un peu

plus d’un mois de la vente de yearlings d’août, qui se tiendra à Deauville du

samedi 15 au lundi 17 août, Arqana sponsorisait ce jeudi, pour la première fois

de son histoire, deux courses de Groupe à Newmarket dans le cadre du

prestigieux July Festival : les Arqana July Stakes, Gr2 pour poulains de 2ans

disputé sur 1.200m, et les Princess of Wales’s Arqana, Gr2 pour 3ans sur

2.400m. Les July Stakes sont la plus ancienne course du programme anglais

réservée aux 2ans, la première édition ayant eu lieu en 1786. Au palmarès de

l’épreuve figurent des sprinters de grande classe tels que Lorenzaccio, Green

Desert, Tagula et Arcano. Dans le cadre de la première édition de ce

sponsoring, plus de 150 éleveurs, propriétaires, entraîneurs et courtiers

britanniques mais aussi irlandais ou encore australiens ont été reçus autour

d’un cocktail par l’équipe d’Arqana, épaulée par les représentants de plusieurs

haras français. Étienne et Anna Drion de Coulonces Consignment, Edwige Le

Métayer du haras du Buff, Henri Bozo de l’écurie des Monceaux, Amélie von

Leitner du haras de Cisai, Amélie Ehrnrooth et Philippe Lybeck du haras de

Bourgeauville, ainsi que Nick Bell du haras de Meautry, avaient notamment

effectué le déplacement. Éric Hoyeau, président d’Arqana, a commenté

l’opération en ces termes : « Nous sommes très fiers d’être les partenaires

d’un des meetings de courses anglais les plus prestigieux et chargé d’histoire.

De nombreux chevaux achetés aux ventes Arqana font carrière en Grande-Bretagne,

il était donc pertinent que nous organisions un événement à destination de

cette part importante de notre clientèle. Nous avons été ravis de réunir un

grand nombre d’acteurs des courses françaises et britanniques autour d’un

cocktail très convivial. Le catalogue de la prochaine vente d’août a été très

bien reçu et les contacts avec les éleveurs français présents ont été

particulièrement riches. Tout cela est de bon augure pour le mois prochain.

Cette opération nous a également permis de faire connaître Arqana Racing Club

aux propriétaires britanniques, qui sont très attirés par les courses

françaises et constituent une clientèle potentielle pour ce type de

dispositifs. »