Cool raise s’impose de bout en bout pour ses débuts

Autres informations / 21.07.2015

Cool raise s’impose de bout en bout pour ses débuts

La débutante Cool Raise (Sagacity) s’est imposée de bout en bout dans le Prix de l'Aubinière (G), mardi au Lion-d’Angers. La pensionnaire de Yannick Fouin a pris la tête de l’épreuve dès le début, effaçant son numéro tout à l’extérieur, avec Cadastrale (Bernebeau) dans son sillage. Après avoir mené l’épreuve à une allure régulière, l’animatrice a progressivement réduit le train à mi-parcours. Les concurrentes de cette épreuve pour pouliches AQPS ont commencé à fournir leur effort dans le dernier tournant. Tout au long de la ligne droite, la future lauréate n’a cessé de creuser l’écart. Son avance s’est un peu réduite lorsqu’elle s’est relâchée en abordant la ligne d’arrivée. Claie (Early March) décroche la deuxième place, avec une tête d’avance sur Cassora (Al Namix). Ces deux débutantes, vues à l’arrière-garde, ont bien fini, refaisant du terrain sur la lauréate à la fin de l’épreuve.

LA FAMILLE DE GADELIER

Cool Raise est née en Mayenne, chez Nicolas Madamet. Sa mère, Raise (April Night), avait décroché deux victoires en plat, dont le Prix Paul Colins, une épreuve importante dans le circuit des courses d’AQPS en plat. Elle s’était ensuite classée cinquième du Prix de Craon. Cool Raise est son premier gagnant. Quéranie, sa troisième mère, est à l’origine de Champigny du Renom (Cyborg), lauréat à Auteuil, et de Gadelier (Abdonski), deuxième du Prix William Head (L) à Auteuil. Il s’agit d’une branche de la célèbre souche AQPS de Radio Paris (Roman).