Illusion sauvage domine avirco sourniac à la lutte

Autres informations / 20.07.2015

Illusion sauvage domine avirco sourniac à la lutte

Illusion Sauvage (Solid Illusion) a décroché la dixième victoire de sa carrière en s’imposant dans le Critérium d'Auvergne des Anglo-Arabes (B), dimanche à Vichy. Deuxième en 2014, le représentant de William Bates a pris sa revanche cette année en enlevant l’une des seules épreuves du programme des courses pour anglo-arabes qui manquaient à son palmarès. Le pensionnaire de Didier Guillemin a fait sa course au milieu du peloton avant de venir à l’extérieur dans le tournant final. C’est à deux cents mètres du but qu’Alexandre Gavilan a vraiment commencé à solliciter le futur lauréat. Il a alors lutté avec Avirco Sourniac (Lavirco), et Illusion Sauvage s’est finalement imposé d’un nez, soit le succès le plus serré de ses sept dernières sorties. En se classant troisième, à moins de trois longueurs des deux premiers, Funchal du Pecos (Rashbag) réalise une bonne performance. Il s’agissait de sa deuxième sortie après plus d’un an et demi d’absence.

ILLUSION SAUVAGE PEUT ETABLIR UN NOUVEAU RECORD

Ces dix dernières années, le record du nombre de victoires successives en plat est de dix succès pour un mâle dans la catégorie des 50 et 37,5 % – Carghèse des Landes (Dearling)– et de huit pour une femelle de cette catégorie –Woohada des Bordes (Hasa). Du coté des 12,5 et 25 %, c’est du Fax du Pecos (Kadounor)  qui tient la tête avec huit victoires successives en Corse, et sur le continent il faut remonter en 2003 et 2004, avec Marruti (Freeland), pour égaler une telle performance. Avec sept victoires, alors que la saison n’est pas terminée, Illusion Sauvage semble en mesure d’égaler, voire de dépasser, ce record de victoires successives.

LE GRAND PRIX DES ANGLO-ARABES EN LIGNE DE MIRE

En 2014, Illusion Sauvage avait été battu en terrain lourd par Hindilaya (Jebeland Pontadour), une jument très à l’aise dans ce type de conditions. Il semblerait que l’élève de Yan de Kersabiec, qui domine sa catégorie, ne fournisse pas sa pleine valeur sur l'hippodrome de Vichy-Bellerive. William Bates, son propriétaire, nous a expliqué : « Il a fait extrêmement chaud à Mont-de-Marsan ces derniers jours et les chevaux ont ressenti le poids de cette chaleur, cumulée au voyage pour venir à Vichy. Illusion Sauvage était moins énergique que d’habitude. Il gagne sur sa classe plus que sur sa forme. Le jockey m’a confirmé cela et il a d’ailleurs dû le solliciter plus qu’à son habitude. À présent, "Illusion" devrait courir le Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp. » Au sujet de son autre représentante de la course, Guapa de Paban (Policy Maker), il nous a confié : « Après un bon début de saison, la jument est moins bien depuis plusieurs courses. Nous cherchons l’origine de cette méforme. Elle n’ira pas à Longchamp et devrait courir le 22 septembre à Dax. Si elle nous montre qu’elle a retrouvé sa forme dans cette épreuve, elle devrait aller vers le Prix Jean Laborde à Tarbes, en octobre. À long terme, étant la soeur utérine de Benevolo de Paban, son avenir est au haras après sa carrière en plat. »

AVIRCO SOURNIAC REALISE UNE BONNE PERFORMANCE

Lauréat en haies, en steeple-chase et en plat face aux bons sujets de la catégorie, Avirco Sourniac réalise une bonne performance face au meilleur de sa promotion. Après avoir fait sa course dans le sillage du futur lauréat, il a été décalé à quatre cents mètres de l’arrivée par Nathalie Dessouter. Au terme d’une belle lutte, le pensionnaire de François Nicolle s’incline du minimum, à poids égal avec le vainqueur. Son copropriétaire, Paul Couderc, nous a confié : « Les deux premiers sont deux bons chevaux et aujourd’hui Avirco est battu par un très bon cheval. À présent il prend direction du Grand Prix des Anglo-Arabes (A), début septembre à Longchamp. C’est notre bonne course, notre vitrine, c’est l’“Arc de Triomphe” des Anglo-Arabes ! Il prendra ensuite des vacances bien méritées. L’an prochain, il retournera en steeple- chase, discipline dans laquelle il a de bonnes "lignes" à faire valoir. »

UN FILS DE LA BONNE LAGHOUAT DU BARP

Cheval élégant, Illusion sauvage s’était classé troisième de sa section au concours de Tarbes, l’ancêtre du Grand show de l’anglo-arabe de course de La Teste-de-Buch, dont la deuxième édition aura lieu le 25 septembre. Laghouat du Barp (Faalem), la mère d’Illusion Sauvage, s’est imposée à deux reprises dans le Grand National des Anglo-Arabes à 50 %. Cette jument dure a couru pas moins de 48 fois, signant au passage une série de 16 sorties consécutives "dans l’argent". Outre Illusion Sauvage, elle a produit Candy Boy (Blue Boy), qui a fait partie des meilleurs de sa catégorie de 2011 à 2013. Golden Fairy (Fayriland II), la soeur de "Laghouat", a donné plusieurs très bons sujets en plat comme en obstacle, dont Fairy Tail (Funny Baby), Silver Fantom (Sin Kiang), ou Leprechaun (Mangarose) qui ont tous dépassé les 100.000 euros de gains