Intello est arrivé au haras du quesnay

Autres informations / 16.07.2015

Intello est arrivé au haras du quesnay

Après

deux saisons de monte en Angleterre, à Cheveley Park Stud plus précisément,

Intello (Galileo) revient en France pour entamer la monte au haras du Quesnay

dès 2016. Le cheval est arrivé ce mercredi matin au haras, après avoir voyagé

de nuit. Vincent Rimaud, directeur du haras du Quesnay, nous a expliqué : «

Intello a été très populaire pour ses deux premières années de monte en

Angleterre. Il a été soutenu par ses propriétaires [Wertheimer & Frère, ndlr]

ainsi que par Cheveley, et il a eu droit à une jumenterie de belle qualité. Des

éleveurs français lui ont aussi envoyé des juments. Ses premiers foals sont nés

cette année et les échos sont très bons. Les éleveurs sont enclins à le

réutiliser. Il devrait être limité à 140 juments en 2016 et des éleveurs

français ont déjà réservé des saillies. Nous avons souhaité le ramener dès le

mois de juillet pour que les gens puissent venir le voir. » À Cheveley Park

Stud, Intello a sailli 139 juments pour sa première saison de monte, en 2014.

Parmi elles, on compte 22 gagnantes de Groupe dont 8 de Gr1, 17 mères de

gagnants de Groupe dont 5 de Gr1 et 55 soeurs de gagnants de Groupe, dont 24 de

Gr1. En 2015, Intello a sailli 111 juments, dont une certaine Goldikova (Anabaa).

DE 1.600

A 2.400M…

Intello

a remporté ses deux sorties à 2ans. À 3ans, en 2013, André Fabre lui a fait

effectuer sa rentrée à Newmarket, où il a décroché les Feilden Stakes (L). Il

s’est ensuite classé excellent troisième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

: il avait hérité d’un très mauvais numéro de corde et avait fini à toute

allure pour prendre la troisième place. Intello a ensuite remporté facilement

le Prix du Jockey Club (Gr1). Il est, 

après ce Gr1, revenu sur le mile, remportant le Prix Messidor (Gr3) puis

se classant troisième du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le

Marois (Gr1), devancé par Moonlight Cloud (Invincible Spirit) et Olympic Glory

(Choisir). En septembre 2013, Intello s’est imposé dans le Prix du Prince

d’Orange (Gr3). Pour sa dernière sortie et son premier et unique essai sur

2.400m, Intello s’est à nouveau très bien comporté, il conclut troisième du

Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Sur un terrain un peu trop souple, il a

été battu par la championne Trêve (Motivator), alors âgée de 3ans et élevée au

haras du Quesnay, et il a fait galoper le champion japonais Orfèvre (Stay

Gold), deuxième. Intello s’est montré polyvalent durant toute sa carrière, de

1.600 à 2.400m. Cheval très maniable, il s’est montré à l’aise aussi bien corde

à droite qu'à gauche et en ligne droite.

UN GRAND

PEDIGREE CLASSIQUE

Côté

pedigree, Intello est issu du célèbre croisement de Galileo (Sadler’s Wells)

sur une fille de Danehill, comme Frankel, Teofilo, Golden Lilac, Roderic

O’Connor, Noble Mission, Tapestry, Secret Gesture, Maybe…Comme l’avaient résumé

les frères Wertheimer : « C’est simple. Quand on a une bonne jument, on va au

meilleur étalon ! » Impressionnante (Danehill), la mère d’Intello, était une

excellente jument de course, spécialisée sur les distances allant de1.400 à

1.600m. Elle a remporté le Prix de Sandringham (Gr2) et s’est classée deuxième

de la Poule d’Essai des Pouliches et du Prix d’Astarté (Grs1). Impressionnante

est une fille d’Occupandiste (Kaldoun) qui avait elle aussi beaucoup de vitesse

puisqu’elle avait réalisé le doublé Prix Maurice de Gheest & Prix de la

Forêt (Grs1). Au haras, Occupandiste a aussi donné Only Answer (Green Desert),

gagnante du Prix de Saint-Georges (Gr3). Si l’on remonte encore plus loin dans

le pedigree d’Intello, on trouve régulièrement du caractère gras. Occupandiste

est issue d’Only Seule (Lyphard), une soeur d’Elnadim (Danzig), gagnant d’un

July Cup (Gr1) et étalon, de Mehthaaf (Nureyev), gagnante des Irish 1.000

Guineas (Gr1). Leur mère, Elle Seule (Exclusive Native), a gagné le Prix

d’Astarté (Gr2 à l’époque), et c’est une fille de Fall Aspen (Pretenge),

gagnante des Matron Stakes (Gr1)  aux

États-Unis, deuxième mère de Dubai Millenium.