Iromea ouvre son palmarès au niveau listed

Autres informations / 21.07.2015

Iromea ouvre son palmarès au niveau listed

 « Il y a encore de la marge… Nous pouvons donc

rêver à de belles choses avec elle ! ». Ainsi s’est exprimé François Rohaut à

l’issue de la victoire de sa pouliche, Iromea (Dansili), dans le Prix Madame

Jean Couturié (L). Face à un lot de qualité, la représentante du haras de

Saint-Pair, encore inédite, est venue remporter un premier succès directement

au niveau "Listed". La fille de Dansili a été placée en dernière

position par son jockey, Vincent Cheminaud, alors que sa compagne d’écurie,

Helisa (Elusive City), prenait les commandes de l’épreuve. Toutes les pouliches

étaient quasiment sur la même ligne à deux cents mètres du but. La future

lauréate est venue lutter avec la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall, Gentora

(Gentlewave), le long du rail extérieur. Au passage du poteau, Iromea a pris un

léger avantage à Gentora. En pleine piste, Helisa a conservé courageusement la

troisième place.

IROMEA

PASSE DU STATUT DE MAIDEN A CELUI DE LAUREATE DE LISTED

François

Rohaut a expliqué : « Étant donné le lot qu’elle a affronté la dernière fois,

nous n’avons pas hésité à tenter notre chance dans cette Listed. ». Iromea

n’avait jamais franchi le poteau en tête mais elle comptait, en quatre sorties,

trois deuxièmes places et un second accessit acquis dernièrement à Deauville,

le 26 juin dernier, dans le Prix de Bourgeauville (B). Dans cette épreuve,

c’est l’invaincue et estimée Moonlight in Paris (Literato) qui s’imposait

nettement, tandis que l’arrivée était bien plus serrée pour la deuxième place.

L’entraîneur palois est revenu sur la performance de sa pensionnaire : « C’est

très bien ce qu’elle fait aujourd’hui, mais c’est une pouliche nonchalante, qui

a du mal à suivre en partant et qui va, dès lors, encore s’améliorer. Elle est

tardive et elle devrait pour le moment rester sur cette distance. Elle pourrait

aller courir le Prix de la Nonnette (Gr2) à Deauville, mais je ne suis pas fan

de cette épreuve. »

GENTORA,

ENCORE DEUXIEME !

Gentora

(Gentlewave), qui partageait le statut de favorite avec Rosie Cotton (King’s

Best), venait de prendre une deuxième place dernièrement à Compiègne dans le

Prix Mélisande (L), derrière Sainte Amarante (Le Havre). Ce mardi, à Vichy, la

pensionnaire d’Henri-Alex Pantall s’est une nouvelle fois fait devancer par une

pouliche de qualité. Umberto Rispoli, son jockey, nous a déclaré : « Gentora

réalise une belle performance, je pense que nous sommes juste battus par une

bonne pouliche. Elle a été bien détendue et a produit une belle accélération pour

finir. Je suis venu chercher la future gagnante à l’extérieur pour tenter de me

faire pousser. Mais il n’y a pas d’excuse, nous sommes juste battus par

meilleur. »

HELISA

CONSERVE UNE COURAGEUSE TROISIEME PLACE

François

Rohaut alignait aussi Helisa (Elusive City) dans ce Prix Madame Jean Couturié,

une autre pouliche grise. Elle se classe bonne troisième après avoir animé,

elle qui aime aller devant. Helisa restait sur une tentative dans le Prix Chloé

(Gr3), dans lequel elle n’a pu faire mieux que sixième mais, ce jour-là, son

entourage avait tenté de la faire patienter plutôt que de mener, ce qui ne lui

a pas convenu.  L’entraîneur a expliqué :

« C’est dommage qu’elle se soit retrouvée toute seule en pleine piste. Si elle

avait été avec les deux autres à l’extérieur, elle aurait peut-être pu

prétendre à un meilleur classement. Mais elle court très bien, je suis très

content d’elle et elle nous rassure après sa mauvaise performance de l’autre

jour.»

LA NIECE

DE GREY LILAS

La mère

d’Iromea, In The Mist (Pivotal) a remporté trois courses à 3ans. Sa deuxième

mère Kenmist (Kenmare) a produit Grey Lilas (Danehill), gagnante du Prix du

Moulin de Longchamp (Gr1) et mère de la triple lauréate de Groupe 1 Golden

Lilac (Galileo), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix de Diane

Longines et du Prix d’Ispahan. Grey Lilas a aussi donné l’imposant Golden

Guépard (Hurricane Run), gagnant de Listed, et le prometteur Grey Lion

(Galileo), prétendant aux Classiques en 2015 mais qui a malheureusement connu

des soucis de santé. Outre Grey Lilas, Kenmist a aussi produit Kandahar Run

(Rock of Gibraltar), gagnant de Listed en Angleterre et cinquième du Prix Jean

Prat (Gr1). Sa carrière s’est arrêtée suite à cette performance suite à un

problème de santé. La troisième mère, Mistral’s Collette, est gagnante de

Listed en Italie et placée de Grs3.

 

PRIX

MADAME JEAN COUTURIÉ

Listed -

Plat - Femelles - 55.000€ - 2.000m Pour pouliches de 3 ans, n'ayant jamais

gagné une course de Groupe. Poids : 56 kg.

 1re IROMEA (56) F3

(Dansili

& In The Mist)

Pr/Haras

de Saint Pair - El/M. George Strawbridge

Ent/F.

Rohaut - J/V. Cheminaud

 2e GENTORA (56) F3

(Gentlewave

& Oranor)

Pr/El/G.

Pariente - Ent/H.-A. Pantall - J/U. Rispoli

 3e HÉLISA (56) F3

(Elusive

City & Hortanse)

Pr/El/Mme

Yolande Seydoux de Clausonne

Ent/F.

Rohaut - J/F.-X. Bertras

Arqana,

Deauville, août 2013, yearling, 25.000 €, Haras des Capucines, rachetée

Autre(s)

partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Cozy Girl, Stormy Victoria, Zindziswa,

Thank You Bye Bye, Vadariya, Rosie Cotton. Tous couru (9). (Turf) Bon.

2'10"78. Ecarts : TETE - 1/2 - CENC.