Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Maimara après le prix chloé

Autres informations / 26.07.2015

Maimara après le prix chloé

Sur le

papier Maimara (Makfi) détient clairement une première chance à ce niveau. La

pensionnaire de Mikel Delzangles vient de se classer deuxième du Prix Chloé

(Gr3) de Wekeela (Hurricane Run). Cette dernière restait sur une deuxième place

dans le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), derrière Queen’s Jewel

(Pivotal). La représentante d’Alain Louis-Dreyfus a donc des arguments à faire

valoir et elle peut remporter une première victoire dans une course black type,

dimanche, à Maisons-Laffitte. Maimara retrouve Bilissie (Dansili) qui redescend

nettement de catégorie. Les deux pouliches ont couru sans succès la Poule

d'Essai des Pouliches (Gr1). La pensionnaire de Carlos Laffon-Parias restait

sur trois bonnes sorties avant d’échouer au niveau Gr1. Il ne faut pas écarter

sa candidature sur ce faux pas.

ZARIDIYA

NE CESSE DE PROGRESSER

Zaridiya

(Duke of Marmalade) reste sur une deuxième place dans le Prix des Lilas (L), le

2 juin dernier. Ce jour-là, la représentante de Son Altesse l’Aga Khan avait

bien fini, pour n’échouer qu’à une encolure de Pearly Steph (Oasis Dream).

Cette dernière s’est ensuite classée quatrième du Prix Chloé (Gr3) où Maimara

décrochait la deuxième place. Zaridiya ne cesse de progresser et elle peut

prétendre à la victoire. Dimanche à Maisons-Laffitte, elle retrouve Rafaadah

(Oasis Dream), quatrième du Prix des Lilas (L).

DES

PRETENDANTES POUR LE PODIUM

Lovemedo

(Zafeen) s’est classée deuxième du Prix La Sorellina (L), le 20 juin à La

Teste-de-Buch. Elle s’inclinait de moins d’une longueur face à Toungi (Rock of

Gibraltar). Ce jour-là, la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall avait tracé une

belle fin de course, en refaisant du terrain sur la lauréate pour finir.

Starsic (Sageburg) s’est classée sixième du Prix Pénélope (Gr3) sur 2.100m

après avoir décroché la deuxième place du Prix Rose de Mai (L) de Princess

Charm (Rip Van Winkle). Sur le papier, la pensionnaire d’Yves de Nicolay a le

droit de faire l’arrivée.