Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Muhaarar au bout de lui-même

Autres informations / 12.07.2015

Muhaarar au bout de lui-même

NEWMARKET

(GB), SAMEDI

 

 

Muhaarar (Oasis Dream) a mettre son cœur sur la piste pour aller chercher Tropics

(Speighstown) dans les derniers mètres du July Cup (Gr1). Le 3ans a semblé pris de vitesse

quand Tropics, qui a toujours mené la course,

a encore accéléré. Il lui a fallu du temps pour réagir, et pendant ce

temps, son aîné avait fait le trou. Mais Muhaarar

a finalement donné le coup de reins décisif et, au balancier, il a pris le

meilleur au passage

du poteau.

Muhaarar avait été très impressionnant à Royal Ascot, dans le Commonwealth Cup (Gr1), face aux seuls 3ans. Cette fois, il affrontait des chevaux plus confirmés que lui sur cette distance il est rare que les jeunes prennent

la mesure des vieux. Les 5 livres d’écart ont sans doute joué aussi, mais Muhaarar a la carrure pour prendre durablement le leadership des sprinters outre-Manche. Son père, Oasis Dream, avait gagné

cette course en 2003. Muhaarar

a été essayé sur plus long, notamment à l’occasion de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), mais c’est vraiment sur le sprint qu’il s’est épanoui.

 

Les plus grands sprints

européens au programme Son jockey, Paul Hanagan, a expliqué : « Il n’a pas du tout apprécié le profil

de la piste, et le seul moment j’ai pu le solliciter, c’est quand nous avons attaqué la montée. Mais j’ai toujours

pensé quil allait gagner. » Son entraîneur, Charlie Hills, a ajouté : « C’est un vrai battant,

et il s’est battu jusqu’au poteau. Il va maintenant aller à Deauville

pour courir le Prix Maurice

de Gheest, le 9 août, puis il ira sur le Haydock

Sprint Cup, le 5 septembre, et enfin à Ascot, pour le British Champion Sprint, le 17 octobre. C’est juste un très bon cheval. » La déception

est venue de l’australien Brazen Beau (I Am Invincible). Brillant

en début de parcours,

il n’a jamais pu être caché et a rendu les armes à quatre cents mètres du but. Eastern Impact

(Bahamian Bounty)

crée la surprise en se classant

troisième, devant le brave Sole Power (Kyllachy), toujours malgré ses 8ans et ses nombreux

voyages.