Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Noce à la fête

Autres informations / 24.07.2015

Noce à la fête

C’est détachée de quatre longueurs que Noce (Le Havre) a remporté sa première Listed-race à l’occasion du Prix des Rêves d’Or (L) à Vichy. Montée en confiance par son jockey, Grégory Benoist, Noce ne s’est pas embarrassée de tactique en s’installant rapidement en tête de l’épreuve en pleine piste. Après avoir changé de jambes à mi-parcours, elle n’a ensuite fait que progresser pour rallier le disque final en solitaire,  sans réelle contradiction de la part de ses huit adversaires. Nantie du 2 dans les stalles de départ, l’italienne Baciami Piccola (Equiano) a voyagé le long de la lice et a tenté de suivre la progression de la future lauréate au passage des trois cents derniers mètres. Elle n’a jamais pu faire la jonction avec Noce mais a décroché une très nette deuxième place, laissant le troisième, Risk Major (My Risk), à presque deux longueurs. Ce dernier a eu un excellent passage à cent mètres du but pour venir rafler la troisième place à Efily (Slickly).

NOCE DEVOILE SON VRAI VISAGE

Quatrième du Prix La Flèche (L), le 6 juin à Chantilly, Noce n’avait pas montré en l’occasion son véritable visage. C’était du moins l’avis de son entraîneur, Christian Baillet, qui qualifiait cette prestation de contre-performance. « Elle s’était mis un petit coup le matin, dix jours avant le Prix La Flèche. De ce fait, nous avions été obligés de la ralentir dans son travail. L’échographie était bonne mais elle ne s’est présentée qu’à soixante-dix pour cent de ses capacités dans le Prix de La Flèche ! C’est pour cette raison, qu’aujourd’hui, nous savions qu’elle serait très performante. Mais nous voulions aussi voir où elle en était. » Ajoutons que l’opposition qu’elle affrontait dans la "Flèche" était relevée, puisque l'épreuve avait été survolée par Venecia Style (Desert Style), probable favorite du Prix Robert Papin (Gr2) dimanche prochain. Pour revenir à la performance victorieuse de Noce, Christian Baillet a expliqué : « Je n’étais pas trop inquiet concernant les capacités de ma pouliche à s’imposer dans une course principale. Maintenant c’est fait ! Pour moi, elle est encore toute neuve. Je pense qu’elle peut être rallongée et elle devrait aller pour sa prochaine sortie sur un Gr3 à Deauville. Elle devrait bien vieillir et être compétitive à 3ans. » L’entraîneur du Sud-Ouest a rapidement porté en haute estime sa pensionnaire. « Nous avons très vite vu qu’elle était au-dessus des autres quand elle est arrivée dans mes écuries. Dès qu’elle a commencé à faire des galops, elle se baladait face aux autres. C’est ma meilleure 2ans. »

CONTRAT REMPLI POUR BACIAMI PICCOLA

Après Fly on the Night (Equiano) qui a fait sien le Prix du Bois (Gr3) à la fin du mois de juin, une autre italienne, Baciami Piccola (Equiano), a réussi elle aussi son premier essai dans l’Hexagone. Troisième de Listed-race dans son pays lors de sa dernière sortie, le 14 juin dernier, Baciami Piccola avait été battue ce jour-là par La Vacanza (Aussie Rules). Cette même La Vacanza avait elle-même terminé à une longueur de Fly on the Night en Italie. Les "lignes" étaient donc bonnes pour la pensionnaire d’Antonio Marcialis. Umberto Rispoli, qui lui était associé, nous a dit : « Elle court très bien. Nous avons eu un super parcours. Je pense que nous sommes battus par meilleure. C’est une pouliche qui a un peu de qualité et qui avait de bonnes "lignes" en Italie. Elle doit encore avoir de la marge. »

LA BONNE FIN DE COURSE DE RISK MAJOR

Muni d’oeillères fermées, Risk Major (My Risk) restait sur une facile victoire dans une course F à Châteaubriant, le 10 juillet dernier. Il devançait ce jour-là un bon lot. À Vichy, le fils de My Risk a tracé une très belle ligne droite, comme nous l’a confié son entraîneur, Mathieu Palussière : « Mon poulain court très bien. Il sort bien des stalles, il a été un peu débordé après mais, quand Antoine [Hamelin, le jockey,  ndlr] l’a décalé, il a eu un beau passage. Il était prêt pour cette course et devrait être encore mieux sur un peu plus long. Il doit encore avoir une petite marge. »

LA FAMILLE DE ROB ROY

Simple Solution (Dynaformer), la mère de Noce, a remporté la seule course de sa carrière à l’âge de 2ans. Cette élève de Juddmonte Farm a ensuite été cédée aux ventes de Newmarket à 3ans et c’est Sylvain Vidal qui s’en est porté acquéreur, moyennant 48.000 guinées, pour le compte de Gérard Augustin-Normand. Super Staff (Secretariat), la deuxième mère de Noce, est gagnante du Santa Anita Handicap (Gr1) aux États-Unis. Au haras, elle n’a pas produit à son image et compte comme seul vainqueur Simple Solution. Au niveau de la mère précédente, Prodigious (Pharly), le pedigree est dense avec l’apparition de Public Purse (Private Account) et Mr Adorable (Blushing Groom). Le premier est lauréat de Gr2 en France et aux États-Unis, le second vainqueur de Listed outre-Atlantique. Soeur des précités, Camanoe (Gone West) est la mère de Rob Roy (Lear Fan), deuxième des Champions Stakes (Gr1) et étalon en France.

 

PRIX DES RÊVES D'OR - JACQUES BOUCHARA

Listed - Plat - 55.000 € - 1.000m

Pour poulains entiers, hongres et pouliches de 2 ans, n'ayant, ni gagné une Listed Race, ni été classés 2e d'une course de Groupe. Poids : 57 kg.

 1re NOCE (55,5) F2

(Le Havre & Simple Solution)

Pr/G. Augustin-Normand - El/Franklin Finance

Ent/C. Baillet - J/G. Benoist

 2e BACIAMI PICCOLA (55,5) F2

(Equiano & Lucky Legs)

Pr/We Bloodstock Srl - El/Tirnaskea Stud

Ent/A. Marcialis - J/U. Rispoli

 3e RISK MAJOR (57) M2

(My Risk & Major's Love)

Pr/Mme T. Marnane - El/M. Frédéric Lavoinne

Ent/M. Palussière - J/A. Hamelin

Osarus, novembre 2014, Le Lion d'Angers, yearling, 5.500 euros, Haras des Flagues à Con Marmane

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Efily, Pyretos, Pépite Noire, Camp Nou, Belgian Gentleman, Rive Neuve. Tous couru (9). (Turf) Bon souple. 0'59"40. Ecarts : 4 - 1 3/4 - ENC.