Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ottone, un autre 2ans italien dans le prix robert papin

Autres informations / 01.07.2015

Ottone, un autre 2ans italien dans le prix robert papin

 

Fly on the Night

(Equiano) a fait mal aux français en remportant, lundi à Chantilly, le Prix du

Bois (Gr3). Elle ne sera probablement pas le seul cheval entraîné en Italie au

départ du Prix Robert Papin (Gr2), le 26 juillet prochain à Maisons-Laffitte.

Le poulain Ottone (Dutch Art) a gagné son ticket pour la France dimanche à San

Siro, dans le Prix Primi Passi (Gr3). Cette épreuve disputée sur 1.200 mètres a

déjà prouvé dans le passé être un excellent tremplin. Ottone a eu une carrière

parallèle à celle de Fly on the Night. Tous deux ont débuté le même jour, le

1er mai à Capannelle. L’alezan s’est imposé dans le Prix Toulouse Lautres en

57’’83 sur 1.000m alors que la pouliche avait parcouru la même distance dans le

Prix Marguerite Vernaut en 57’’45. Après une défaite, Ottone est revenu dans le

Prix Alberto Giubilo, sur 1.100m, et il s’est imposé de haute lutte en 1’06’’08

alors que Fly on the Night sur le même parcours avait dominé le Premio Perrone

(L) en 1’06’’14. Dimanche, à Milan, Ottone a eu raison du très estimé Lucan

Sweet (Dark Angel) à l’issue d’une belle bataille. Bruno Grizzetti, qui

entraîne Ottone avec Luigi Riccardi, a dit : « Je discuterai avec ses

propriétaires, Sergio et Andrea Scarpellini, dans les prochains jours, mais le

Prix Robert Papin est un objectif assez logique. J’ai déjà gagné cette course

avec Rolly Polly et plusieurs poulains italiens ont bien couru dans cette

épreuve, voire s’y sont imposés. Nos poulains ont un certain avantage sur les

français à ce point de la saison. Ottone est un bon poulain et il apprend

chaque jour quelque chose. Dimanche, à San Siro, il est mieux parti que

d’habitude. Le raccourcissement de la distance, de 1.200m à 1.100m, ne le

dérangera pas, bien au contraire. » Ottone, élève de La Nuova Sbarra, est un

fils de Contemporary (Alzao), qui avait remporté le Prix Miesque pour les

"Scarpellini", sous l’entraînement de Robert Collet.