Pari gagnant pour rougeoyant

Autres informations / 14.07.2015

Pari gagnant pour rougeoyant

C’est l’outsider Rougeoyant (Air Chief Marshal) qui s’est imposé dans le Prix Roland de Chambure (L), en venant tout à la fin ravir la victoire au très régulier Marasquin (Zanzibari). Le pensionnaire et représentant de Bruno de Montzey a effectué un déplacement payant en remportant, face à des 2ans estimés, la première course principale de sa carrière. Thierry Jarnet a placé le fils d’Air Chief Marshal en dernière position, laissant les animateurs imprimer un train régulier à l’épreuve. Au moment du sprint final, Rougeoyant a été un peu pris de vitesse. Il s’est rapidement employé pour progresser en pleine piste. Dans les ultimes mètres,  l’élève de Michel et Marie-Françoise Plessis a fourni un deuxième effort pour venir prendre l’avantage à Marasquin (Zanzibari). À l’occasion de sa troisième sortie, il remporte le deuxième succès de sa carrière. En descendant de cheval, Thierry Jarnet a expliqué : « Je ne dirais pas que je suis surpris, parce que je sais que Bruno de Montzey emmène [à Paris, ndlr] des chevaux en bonne condition, avec des moyens. Aujourd’hui il a fait voir quelque chose parce qu’il passait d’une victoire dans un petit maiden à Dax à une Listed-race à Longchamp. C’est un pari gagnant ! »Rencontré après la performance de leur élève, Michel et Marie-Françoise Plessis nous ont confié : « Bruno de Montzey a tenté un coup de poker. Initialement, après son succès de Dax, il voulait garder le cheval pour Deauville, mais il a trouvé cette course creuse ! Avec cinq partants, nous étions au moins sûrs de rentrer aux balances. C'est une bonne surprise! L'entraîneur décidera de la suite de son programme. Nous sommes installés dans l'Eure et nous élevons des chevaux depuis cinq générations... Bruno de Montzey nous loue le poulain. Red Vixen, la mère, a produit plusieurs gagnants, dont La Rusée, qui a gagné le 12 juillet à Castéra-Verduzan. Elle a une pouliche yearling par Milanais, qui est née chez nous, et une foal de Rajsaman. Nous sommes tout près de la "Cauvinière" et il est donc facile d'aller à la saillie de leurs étalons, comme Air Chief Marshal et Rajsaman ». Après avoir débuté par une deuxième place sur l’hippodrome de la Teste-de-Buch, le 19 juin dernier, Rougeoyant a remporté sa deuxième sortie sur l’hippodrome de Dax. Il découvrait donc la concurrence parisienne pour sa première tentative au niveau Listed. En se basant sur le parcours des précédents lauréats, plusieurs possibilités semblent s’offrir au vainqueur de l’édition 2015 du Prix Roland de Chambure: le Prix de Cabourg (Gr3), sur 1.200m en ligne droite à Deauville, ou le Prix La Rochette (Gr3), sur le même tracé que l’épreuve remportée par Rougeoyant mardi à Longchamp.

MARASQUIN PREND LA DIRECTION DE DEAUVILLE

Pour sa deuxième sortie, le 20 mai dernier dans le Prix Riverman (B), Marasquin avait été devancé par Fanfaron (Falco). Il l’avait pourtant largement dominé lors de leurs débuts communs à Chantilly, même si ce jour-là, Fanfaron pourrait faire valoir des excuses. Yohann Gourraud nous a expliqué : « Nous sommes déçus d'être battus de si peu. Le lauréat est certainement un bon poulain. Nous ne pouvons rien reprocher à Marasquin. Il est dur et courageux, il répond toujours présent. Il s'est certainement retrouvé un peu trop tôt devant. Ce n'est jamais facile pour les 2ans – sur ce parcours au second poteau – d’aller au bout dans ces conditions. Mais avec un bon numéro, l’objectif était de gagner, nous ne pouvions donc pas reprendre. Malheureusement le leader a craqué un peu tôt. Je le crois meilleur en bon terrain comme aujourd'hui. C'est un grand poulain qui devrait encore évoluer physiquement. Il ira sans doute à Deauville. »

UNE TROISIEME PLACE SUR TAPIS VERT POUR FANFARON

Après avoir pris la direction de l’épreuve, Fanfaron (Falco) a craqué à cent mètres du but. Plusieurs possibilités sont envisageables pour le pensionnaire de Didier Prod’homme : un manque de condition (il n’a pas couru depuis le 20 mai) ou de tenue (il découvrait pour la première fois la distance de 1.400m). Fanfaron a franchi le poteau d’arrivée à la quatrième place derrière Aktoria (Canford Cliffs). Après enquête, la pouliche de Carlos Laffon-Parias a été rétrogradée de la troisième à la cinquième place. Fanfaron a hérité du second accessit sur tapis vert. L’entraîneur de la pouliche nous a confié : « Aktoria court très bien, d'autant qu'elle n'a pas été très heureuse. Elle prouve qu'elle a le niveau de ce genre de courses. »

LE MEILLEUR PRODUIT DE RED VIXEN EN PLAT

La mère du lauréat, Red Vixen (Agnes World), est lauréate d’une course à 3ans en Grande-Bretagne. Au haras, elle a donné Mallorca (Falco) qui s’est placée au niveau Listed à Auteuil. Ses six produits en âge de courir sont tous gagnants. Il s’agit d’une descendante d'Escaline (Artic Tern), lauréate de l’édition 1983 du Prix de Diane Hermès (Gr1).

UNE PREMIÈRE VICTOIRE BLACK TYPE POUR AIR CHIEF MARSHAL

L’étalon du haras de la Cauvinière Air Chief Marshal (Danehill Dancer) a décroché un premier succès au niveau des Listed-races grâce à Rougeoyant, qui appartient à sa deuxième génération. Chez les 3ans, Djoko (mère par Royal Applause) s’est classé deux fois deuxième à ce niveau.

 

PRIX ROLAND DE CHAMBURE

Listed - Plat - 55.000€ - 1.400m

Pour poulains entiers, hongres et pouliches de 2 ans, n'ayant pas gagné une Listed Race. Poids : 57 kg.

 1er ROUGEOYANT (57) M2

(Air Chief Marshal & Red Vixen)

Pr/B. de Montzey

El/S.C.E.A.Plessis

Ent/B. de Montzey

J/T. Jarnet

 2e MARASQUIN (57) M2

(Zanzibari & Marola)

Pr/R. Dupuy-Naulot

El/Haras de la Gisloterie

Ent/Y. Gourraud

J/S. Pasquier

Osarus, La Teste, septembre 2014, yearling, 16.000 €, vendu par le haras de la Gisloterie à Yohann Gourraud

 3e FANFARON (57) M2

(Falco & Farwana)

Pr/A. Kräuliger

El/Haras du Logis Saint-Germain

Ent/D. Prod'homme

J/P.-C. Boudot

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Brunch Royal. Tous couru (5). (Turf) Bon. 1'21"59. Ecarts : ENC - CTETE - (2).