Premier semestre 2015 : les resultats du pmu en phase avec ses previsions

Autres informations / 10.07.2015

Premier semestre 2015 : les resultats du pmu en phase avec ses previsions

Dans un

contexte économique où le chômage augmente, la croissance est quasi nulle, le

déficit et la dette publics se creusent, le PMU enregistre, au premier semestre

2015, une baisse de son produit brut des jeux global de 2,8 %, à 1,208 milliard

d’euros. Cependant, ses efforts de maîtrise des charges et les perspectives

financières issues des premières réalisations de ses chantiers de

transformation stratégique au second semestre lui permettent de maintenir sa

prévision d’un résultat net de 805 millions d’euros. Le PMU maintient ainsi ses

engagements pris vis-à-vis de la filière hippique, malgré un recul d’activité

dans le courant des six premiers mois de l’année.

ACTIVITE

HIPPIQUE EN RECUL EN FRANCE ET TOUJOURS EN CROISSANCE A L’INTERNATIONAL

Le

produit brut des paris hippiques est en baisse de 2,6 % au premier semestre

2015, soit un recul touchant aussi bien les points de vente en France et les

activités sur internet. En revanche, la prise de paris par téléphone sur

Allopari est en croissance de 9,5 % par rapport à 2014. Le développement de

l’activité internationale du PMU vient atténuer le recul de l’activité en

France. Globalement, l’activité hippique sur le marché français reste, à

l’image des autres activités de loisirs, fortement impactée par la conjoncture

économique. C’est pourquoi la marge nette sur l’exportation des courses

françaises progresse de 20,4 % pour atteindre 29,5 millions d’euros à la fin du

mois de juin. En effet, d’autres pays s’intéressent aux activités du PMU et

notamment la Norvège, qui a rejoint en juin 2015 la masse commune du PMU, ce

qui apporte des perspectives encourageantes pour le second semestre. De

nouveaux développements internationaux seront également annoncés au cours de la

seconde moitié de l’année. 

2015,

SYNONYME D’ANNEE DE TRANSITION ET DE TRANSFORMATION…

Dans ce

contexte, les équipes du PMU se sont beaucoup investies sur des projets majeurs

qui se matérialiseront au second semestre. Initié fin 2012, le plan stratégique

PMU 2020 vise à accélérer la transformation de l’entreprise pour assurer

l’avenir de l’activité hippique en s’appuyant sur les relais de croissance, et

plus particulièrement, le développement international. Deux mille quinze est

une année synonyme de transition et de transformation, avec la concrétisation

et le déploiement opérationnel de plusieurs grands projets stratégiques. Début

2015, le PMU a lancé son nouveau programme de fidélité carte et déjà 26.000

parieurs supplémentaires l’ont rejoint.

… MAIS

AUSSI DE DENSIFICATION

Le PMU a

continué ses efforts de densification de son réseau de points de vente et

compte près de 250 nouveaux points de vente, porteurs de croissance.

Parallèlement, le PMU développe son réseau, PMU City, qui est un concept de

points de vente au coeur de grands centres urbains et entièrement dédiés au

pari hippique. Dix boutiques sont déjà installées dans les grandes villes, avec

l’ouverture d’un deuxième PMU City à Marseille fin avril. La société prévoit

d’en ouvrir une dizaine d’autres d’ici la fin de l’année, le réseau comptera environ

une vingtaine de boutiques à travers la France.

LE PLAN

STRATEGIQUE PMU 2020 EN PHASE DE DEPLOIEMENT

Dès cet

été, une première phase de déploiement de 3.000 points de vente rénovés et

segmentés selon trois concepts (PMU, happy PMU et PMU express) va être lancée.

Ceux-ci bénéficient d’une interface de jeu sur borne interactive innovante,

hipiGo, qui permet un accès plus facile aux paris notamment pour les néophytes.

PAS

D’"EFFET COUPE DU MONDE" SUR LES PARIS SPORTIFS

Les

paris sportifs ont été impactés en juin quand on compare les chiffres par

rapport à ceux de la même époque en 2014, qui avaient notamment été portés par

la Coupe du monde de football. Au premier semestre, les enjeux sur les paris

sportifs reculent de 3,1 %, pour un produit brut des jeux en baisse de 14%,

dans un contexte où la concurrence entre opérateurs est forte. Malgré un marché

en forte décroissance, les enjeux poker sur pmu.fr sont stables (+ 0,8 %), pour

un produit brut des jeux à - 3,5 %, soit 7,2 millions d’euros.

ACTIVITÉ

DU 1ER SEMESTRE 2015, ENJEUX ET PRODUITS BRUTS DES JEUX (EN MILLIONS D'EUROS)

                                               Enjeux

(évol.)                         P.B.J.

(évol.)

Paris

hippiques                       4.525,5 (-

2,7 %)                    1.180 (- 2,6 %)

Dont

France                           4.150,9

(- 3,1 %)

Dont

international                  374,5 (+

1,1 %)

Paris

sportifs                          118,1 (-

3,1 %)                       20,8 (- 14 %)

Poker                                      284 (+ 0,8

%)                         7,2 (- 3,5 %)

TOTAL

ACTIVITÉ              4.927,6 (- 2,5 %)                    1.208 (- 2,8 %)