Prix banque courtois (g) : les promesses de bergame

Autres informations / 08.07.2015

Prix banque courtois (g) : les promesses de bergame

Ils

n’étaient plus que huit au départ du Prix Banque Courtois (G), Birdparker

(Never on Sunday) ayant été déclaré non-partant derrière les stalles. C’est

Bergame (Panis) qui s’est imposé plaisamment. Jamais loin du groupe de tête, il

a été pris de vitesse au moment du démarrage puis s’est bien ressaisi pour

rejoindre le poteau nettement détaché, côté corde. Helis (Footstepsinthesand)

est deuxième, devant Star Chief (Air Chief Marshall).

UN

AVENIR SUR PLUS LONG

Estimé

par son entraîneur, Bergame laisse une très bonne impression pour ses débuts. À

l’avenir, il devrait être mieux sur plus long, comme l’a expliqué Bruno de Montzey

au micro d’Equidia : « Il a toujours montré de la qualité, comme l’ensemble de

sa famille, mais aujourd’hui il nous a un peu surpris à mi-ligne droite. Il

fait ce qu’on lui demande, mais c’est un vrai cheval de 1.600m. Il a du galop

et un vrai moteur. Pour la suite ? Le "Jean-Luc Lagardère" ! Non, je

plaisante. Je ne sais pas encore précisément où il ira pour sa sortie suivante.

» Bergame devrait poursuivre sa carrière sur 1.600m et une course comme le

Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L), fin août à Deauville, s’annonce

comme une possibilité.

LE FRERE

DE MILANAIS

Bergame

est un fils de Panis et de Milanaise (Marignan). Cette dernière a déjà donné

Milanais (Dyhim Diamond), gagnant du Critérium du Béquet (L), deuxième du Prix

Jean-Luc Lagardère (Gr1) et du Prix La Rochette (Gr3) et quatrième du Darley

Prix Morny (Gr1). Bergame est un propre frère de Veneto (Panis), deuxième de la

Poule d’Essai des Poulains (Gr1) et quatrième du Qatar Prix Jean-Luc

Lagardère  (Gr1). Milanaise a aussi donné

Foresta (Forestier), troisième d’un Prix Roland de Chambure (L).

LE HARAS

DU SAUBOUAS SE DISTINGUE À LA TESTE

Le haras

du Saubouas s’est distingué lors de cette réunion testerine. Bergame (Panis) et

Helis (Foostepinthesand), premier et deuxième du Prix Banque Courtois (G),

réservé aux inédits de 2ans, ont été débourrés et préentraînés par la structure

de Paul Basquin. Même coup de deux dans le Prix du Gujan-Mestras, le pendant

pour les femelles, grâce à Aime Moi Encore (Diamond Green) et Sandaya (Namid).

Enfin, dans le Prix Nez d’Or (G), réservé aux pur-sang arabes, le lauréat,

Aba’th (Amer), appartenant à Al Shaqab Racing, a également appris son métier de

cheval de course au Saubouas.